L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Damso/Facebook

Coupe du Monde 2018: Damso a été mis hors-jeu

L’Union belge de football a tranché. Elle compte renoncer à son hymne pour le Mondial de football 2018 et laisser son compositeur, Damso, sur le banc de touche. En cause, les paroles du rappeur, considérées comme violemment sexistes par le Conseil des Femmes.

La sentence est tombée: Damso ne composera pas l’hymne des Diables rouges pour la Coupe du Monde de football qui se tiendra en Russie. Suite à la lettre ouverte que le Conseil des Femmes francophones de Belgique avait adressé aux sponsors de l’Union belge de football demandant d’exclure Damso du projet, ceux-ci ont fait pression sur l’URBSFA pour qu’elle renonce au rappeur. En effet, Dominique Leroy, CEO de Belgacom et Ben Bijnens, country manager de Coca-Cola Services Belux ont notamment signé une lettre de protestation envoyée à l’Union belge.

Le communiqué de l’Union belge de football

L’Union belge a déclaré dans un communiqué que: “Cette controverse est en contradiction avec tout ce que l’URBSFA représente et éloigne l’attention de toutes les valeurs dont notre Fédération se fait le porte-drapeau. Cela explique pourquoi nous avons décidé (de commun accord) de mettre fin à la collaboration avec Damso. L’URBSFA tient à s’excuser vis-à-vis de toutes les personnes qui se sont senties offensées, discriminées ou amoindries à l’occasion du choix en faveur de l’artiste en question. La controverse sociale autour dudit artiste et l’agitation de ces derniers jours font en sorte de détourner complètement l’attention de tout ce qui prime pour l’Union Belge de Football ” (…) “Nous endossons la pleine responsabilité de cette controverse et de cette agitation. Nous en tirerons certainement les leçons nécessaires pour le futur afin de véhiculer nos valeurs positives avec encore plus de conviction. Malheureusement , cela implique qu’il n’y aura pas de chanson officielle en vue de la Coupe du Monde 2018.”

La réaction de Damso

Le rappeur belge n’a pas réagi à la polémique. Il a cependant partagé un extrait de ce qui semble être l’hymne avorté sur son compte Twitter. À noter que les reproches adressés à Damso ne concernent pas l’hymne, qui n’avait pas encore été dévoilé, mais ses morceaux précédents.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires