La clinique des nounours accueille vos enfants et leurs nounours malades ce 21 mars 2018

La clinique des nounours accueille vos enfants et leurs nounours malades ce 21 mars 2018

Pour la 7ème année consécutive, l’asbl “La clinique du nounours” vous accueille avec vos enfants ce mercredi 21 mars 2018 afin de faire découvrir l’univers hospitalier aux plus petits. L’occasion de familiariser les enfants avec le secteur médical et, pourquoi pas, faire naître des vocations.

Depuis 7 ans maintenant, “La clinique du nounours” propose trois jours de portes ouvertes  afin de faire découvrir aux enfants l’atmosphère du milieu hospitalier.

Un concept aussi mignon que sympa

L’idée est simple, originale et super mignonne. Pendant ces trois jours, les enfants peuvent apporter leur nounours “malades” à l’hôpital afin de le faire soigner.

À cette occasion, l’enfant parcourra les différents services de la Clinique des Nounours, selon les soins nécessaires à sa peluche, et rencontrera les différents professionnels de santé, dont les rôles sont joués par des étudiants des filières de santé. Le but de faire découvrir l’univers intrigant des hôpitaux de façon ludique et pédagogique aux enfants de 4 à 7 ans.

L’ASBL espère par cette action que les enfants soient moins stressés et impressionnés s’ils sont un jour amené à subir des interventions médicales au sein d’un hôpital, et pourquoi pas faire naître des passions et des vocations dans ce secteur professionnel souvent en pénurie.

Cette action débute le 20 mars, est ouverte au public le mercredi 21 mars et accueille les écoles le 22 mars. Une bonne idée de sortie éducative pour demain après-midi!

Adresse de la clinique des Nounours: Place Martin V, Avenue de l’Idéal, 1200 Woluwe-Saint-Lambert.

Vous pouvez également retrouver leur site internet par ici

Ceci pourrait également vous intéresser:

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)