La brocante de A à Z

La brocante de A à Z

La saison de la chine est ouverte! Les beaux jours, le nettoyage de printemps, la tendance à la déco vintage et à la récup, plus écologique, nous donnent envie de brocanter. Vendeuses ou acheteuses, suivez l’abécédaire!

Agenda

Il y a brocante et brocante… Soit des événements récurrents, tous les dimanches. Soit des kermesses annuelles. Ou des vide-dressings et des garage sales entre particuliers. Bon à savoir: en France, on parle de «vide-grenier» pour désigner la vente de particulier à particulier. Les «brocantes» sont plutôt nos marchés aux puces, avec des pros qui exposent des objets plus choisis, à des prix souvent supérieurs.

Voici notre sélection de «gros événements» à venir. Evidemment, les week-ends festifs, comme ceux du 1er mai, de l’Ascension (le jeudi 25 mai) ou de la Pentecôte (le 4 juin, avec le lundi 5!) voient fleurir des dizaines de rassemblements de tailles diverses, partout chez nous!

Dans le Hainaut

  • Le 1er mai à Jemappes, la 3e grande brocante du muguet.
  • Le 6 mai à Ligne, dans le cadre de Ligne en fête.
  • Le 7 mai à Mons, la brocante du Grand Large d’Imagipark, à Ghlin.
  • Tous les dimanches à Lessines expo, à Ollignies.
  • Le dimanche, place du Béguinage à Mons.

En Brabant Wallon

  • Le 30 avril: la brocante de Limal, place Albert 1er.
  • Le 1er mai, la brocante des Névelaines à La Hulpe.
  • Le 25 mai, à Wavre, la brocante du quartier de l’Orangerie.
  • Tous les dimanches, la grande brocante dite «du Carrefour», à Waterloo (sur le parking du supermarché).

En province de Namur

  • Le 29 avril à Sombreffe.
  • Le 1er mai, la fameuse brocante de Bomel, derrière la gare de Namur (jusqu’à 17 h).
  • Le 14 mai, la brocante d’Eghezée, partiellement couverte.
  • Tous les derniers dimanches du mois, la brocante de Jemeppe-sur-Sambre.

En province du Luxembourg

  • Le 1er mai, la brocante de Buisson, à 6983 Ortho.
  • Le 14 mai, à Arlon, la brocante de Fouches.
  • Tous les mercredis jusqu’à 14 h, la brocante du Parc de Julienas, au bord de l’Ourthe, à Barvaux-sur-Ourthe.

En province de Liège

  • Le 23 avril, la brocante de Cointe.
  • Le 7 mai, la Grande brocante des Sources à Vaux-sous-Chèvremont.
  • Le 21 mai, la grande brocante de Boncelles.
  • Le 4 juin, la brocante de la Pentecôte d’Awans, rue Fernand Musin et avoisinantes.
  • Tous les dimanches, la brocante hebdomadaire de Spa.
  • Tous les vendredis à Liège, le traditionnel marché de Saint-Pholien, place Jehan-le-Bel et boulevard de la Constitution.
  • A Welkenraedt, le dimanche, place des Combattants.

A Bruxelles

  • Le 7 mai à Ixelles, la grande brocante Boniface près de la Porte de Namur.
  • Le 21 mai, les Puces nautiques du Châtelain-Bailli, un énorme événement avec une partie spécialisée en plongée.
  • Le marché aux puces place des Marolles, tous les jours (évitez le week-end et les congés, optez plutôt pour les jeudis et vendredi).
  • Tous les premiers dimanches du mois, la brocante du Viaduc Hermann-Debroux à Auderghem.

En Flandre

A Tongres, se tient chaque semaine l’immense marché dominical, avec des vendeurs professionnels. On adore le cadre, la vieille ville, les halles couvertes, les petites boutiques, les cafés. L’endroit vaut carrément l’excursion, voire le week-end en amoureux! Attention, fermeture à maximum 14 heures! (Point de départ: Veemarkt)

Pour une liste quasi exhaustive, qui comprend aussi les petits videdressing, surfez sur www.quefaire.be.

Budget

J’achète

Tout dépend si vous avez des besoins précis ou si vous partez simplement en balade. Comptez entre 20 et 40€ et pour limiter les dépenses, prévoyez tout en cash. De toute façon la file au Bancontact sur place vous découragerait d’acheter! Pensez à prendre des pièces et des petites coupures. Marchander à l’euro près puis demander à changer un billet de 20, ça le fait moyen.

Je vends

Combien je gagne? Avec un fond de grenier, quelques livres, bibelots et fringues, n’espérez pas vous offrir un aller-retour aux Maldives. Vous devriez gagner entre 100 et 150€. A condition que vous ne dilapidiez pas tout aux stands des autres! Le stand se paie soit au forfait soit au mètre de longueur. Comptez 10 à 15€ en moyenne.

Circuit

Pas question de louper la trouvaille du siècle! De l’ordre, de la méthode dans vos trajets! Arpentez les allées de façon systématique, en regardant un côté, puis en repassant par l’autre. Si vous êtes en amoureux, plutôt que de piétiner d’impatience devant un stand de petites voitures que Chéri regarde une à une, fixez-vous des rendez-vous. Et lancez-vous des défis! «Chiche que tu trouves un tableau qui me ressemble!», «Et toi un disque de disco kitsch!» Avec les enfants, n’oubliez pas de fixer un point et une heure de ralliement.

Datation

J’achète

De base, le vendeur considère que ce qui est vieux est cher. Et que ce qui est poussiéreux est vieux. Ne soyez pas dupe, sachez repérer les entourloupes.

  • Les robes anciennes, dites «vintage» étaient généralement doublées et confectionnées dans des tissus plus lourds qu’aujourd’hui. Elles sont également plus petites (une personne taille 40 aujourd’hui insèrera avec peine un avant-bras dans un 40 des seventies).
  • Les figurines en ivoire ancien ont beaucoup de valeur… mais aussi beaucoup de copies en celluloïd ou en plastique. Rappelez-vous que le celluloïd est beaucoup plus léger et que les modèles contrefaits comportent souvent de petites bulles à la surface ou des traces de moulage.
  • Avant la fin du 19e siècle, les meubles n’étaient jamais assemblés par collage. Si vous ne voyez aucune cheville, le «petit secrétaire Louis XVI» est un faux!
  • Les meubles en formica sont over tendance mais rarement «vrais» et fifties. Généralement ce sont des copies plus tardives. Ce qui ne les rend pas moins jolis!
  • Les jouets électriques véritablement vintage ne comportent aucune pièce en plastique. Vérifiez toujours l’intérieur et l’envers.
  • Les poupées et peluches des années 90 ou 2000 ne sont pas «anciennes». Globalement, elles n’ont pas de valeur. Il en va de même pour les jouets trop récents, mis à part quelques pièces rares, à condition qu’ils soient complets, intacts et conservés dans leur emballage d’origine.

Je vends

Ne trichez pas avec les dates. Et sachez que la mode est au vintage! Ne bradez pas…

  • L’Art déco Très très tendance, avec ses meubles sombres, son laiton, des volumes géométriques. Après des décennies de désamour, c’est désormais un style qui compte!
  • Les seventies Les buffets en contreplaqué, les tables basses de mamy, les fauteuils en scoubidou, les lampes pseudofuturistes, la vaisselle orange et brune, toutes ces «horreurs» sont les nouveaux must-have. Les hipsters se les arrachent bien plus que les commodes en chêne!
  • Les fifties et les sixties Tout ce qui remonte vraiment à cette époque-là est toujours prisé. Des affiches publicitaires à la vaisselle en passant par les disques. Evitez même de les vendre en brocante. Préférez le web, où vous toucherez les collectionneurs. Les vinyles de cette époque, s’ils sont en bon état, peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros!

Etalage

Pensez à votre stand comme à une vitrine de magasin. Mettez en avant des produits d’appel (de belles pièces) qui attireront le chaland. Exposez les objets sur des tables, nappées, ou sur des tissus blancs si vous les posez sur le sol. Pensez à une tringle pour les robes et les vestes et, surtout, soyez soigneuse et organisée: classez! Les gens seront plus enclins à respecter un stand bien rangé qu’un fouillis informe (qui est aussi une incitation au vol).

Facebook

Les réseaux sociaux, c’est le nouveau lieu où l’on chine! A côté des albums de brocante express que l’on crée à l’attention de ses amis, l’heure est aux groupes spécialisés. Tapez «vide-dressing» dans le moteur de recherche Facebook! De nombreuses vendeuses font désormais des Facebook Lives vidéos, dans lesquelles elles présentent leur marchandise, ce qui évite toute la gestion des photos, des commentaires et permet l’achat immédiat. On ne vous le conseille toutefois pas, parce que se trouver à jouer «La Boutique» face à sa webcam est un grand moment de solitude.

«Gardez-moi cet objet une petite heure, s’il-vous-plaît»

J’achète

Si vous n’avez pas le coup de coeur, poursuivez votre chemin et laissez faire le hasard. Si quelqu’un d’autre l’a acheté avant que vous reveniez, c’est que ce vinyl n’était pas pour vous!

Je vends

«Vous pouvez me le mettre de côté?»

  • OUI, si votre acheteur doit passer au Bancontact ou si l’objet est payé mais encombrant.
  • NON, si la personne hésite et demande à réfléchir avant de se décider.

Horaire

Que vous vendiez ou achetiez, les périodes clés sont les mêmes: tôt le matin (5 heures) pour les grosses pièces «au cul du camion», avec les acheteurs pros, et à la fin, pour les bonnes affaires.

IOS ou Android

Dans la lignée des sites d’enchères ou des pages Facebook, les applis de vente sur smartphone cartonnent de plus en plus! On vend tout, sur smartphone. On a testé, et adopté, Letgo. Les développeurs ont en effet eu l’intelligence de faire de la pub à la télé chez nous, ce qui, en quelques semaines, a boosté le nombre d’utilisateurs. Son fonctionnement rappelle… les applis de rencontres! Il suffit de 30 secondes pour publier une annonce, avec photo. Les utilisateurs vous repèrent via des catégories ou la géolocalisation. La négociation se conclut en un geste du doigt ou en un chat. Le Tinder des objets!

Letgo, gratuit sur l’App Store et sur Google Play.

Jour J

Les vendeuses, n’oubliez pas votre thermos de café! Et votre bonne humeur (mais l’une ne va pas sans l’autre).

Kilomètres

J’achète

Préparez-vous à marcher et, pire, à piétiner. Alors portez des chaussures confortables et prévoyez un sac à dos, pour transporter vos acquisitions en gardant les mains libres.

Je vends

Limitez les distances (vous allez devoir porter). L’idéal est un emplacement en bas de chez vous. Si une brocante a lieu dans votre quartier, réservez tôt et précisez la localisation qui vous intéresse. Si vous participez à un événement ailleurs, arrivez tôt, de façon à pouvoir entrer sur le site en voiture (à partir d’une certaine heure, les rues sont fermées).

Loi

On entend souvent: «On ne peut pas faire plus de deux brocantes par an, sinon l’Etat vous considère comme commerçant.» C’est faux! Cette réglementation-là est française! En Belgique, il n’y a pas de nombre maximal de brocantes autorisées. Vous avez le droit de «vendre de façon occasionnelle» des objets ayant déjà été utilisés. Si l’activité devient régulière, par contre, vous devrez prendre une carte de commerçant ambulant ou devenir indépendant à titre complémentaire. Ce qui est obligatoire Etre inscrit au registre de l’organisateur de l’événement. Plus d’infos sur www.economie.wallonie.be, dans la rubrique «projets thématiques», onglet «commerce ambulant».

Marchandage

J’achète

Tenter la ristourne fait partie du jeu. Mais qui dit «jeu» dit «règles».

  • On démarre toujours la conversation par les mots magiques «Bonjour, merci, s’il-vous-plaît…» ET on sourit. C’est un jeu, pas un combat!
  • On ne déprécie pas l’objet convoité.
  • On ne marchande pas une babiole à 1 €.
  • On la joue comme au poker, impassible. Pas facile, en effet, de négocier une réduction après avoir hurlé «Oh c’est trop beau, je le veux!»
  • Sans être en guenilles, on évite les signes extérieurs de richesse.
  • On se fixe un prix maximum.
  • On part si l’on n’obtient pas gain de cause. Quitte à revenir en fin de brocante.

Je vends

Règle absolue: si vous n’aimez pas négocier, ne le faites pas, affichez les prix. Evaluez-les de façon raisonnable, en vous demandant combien vous seriez prêt à payer. Ensuite les règles de courtoisie des acheteurs sont valables pour les vendeurs: souriez, soyez accueillant…

  • Argumentez: donner des informations sur l’état de l’objet, l’usage qui en a été fait, le prix d’achat neuf…
  • Annoncez 15 € pour en obtenir 10.
  • Prévoyez, à l’avance, combien vous voulez recevoir de vos différents objets.

Nuages

Si vous vendez, prévoyez de quoi vous mettre à l’abri en cas de pluie. Vérifiez les prévisions météo: si c’est la cata, contactez les organisateurs, il se peut que tout soit annulé. Si, par contre, vous êtes une acheteuse… la balade sera moins agréable mais les vendeurs plus enclins aux prix cassés.

Oubliez…

Inventaire des mauvais plans!

J’achète

Testez toujours les appareils électriques ou électroniques. De même, pour ce type de matériel et, en général pour tous les gros achats, prenez les coordonnées, pour pouvoir avoir un recours en cas de vice caché. Soyez attentive aux détails. Si vous constatez des taches sur un tissu, sachez que cela veut dire que le vendeur n’a pas su les récupérer… Vérifiez toujours le bois pour détecter des trous de vers ou des marques d’humidité.

Je vends

Un vide-grenier n’est pas la déchetterie. Les K7 vidéo, les K7 audio, les magazines (sauf très anciens), les guides touristiques dépassés, la vaisselle abîmée ne trouveront que rarement acquéreur.

Préparatifs

  • Emballez à l’avance. La veille, chargez la voiture.
  • Prévoyez du plastique à bulles pour protéger la vaisselle et procurez-vous des caisses en carton solide (à bananes par exemple) pour le transport.
  • Repassez et pliez les vêtements. Classez-les par tailles et transportez-les dans des bacs.
  • Faites une liste de prix.
  • Ne négligez pas votre confort: un fauteuil pliable par personne, un parasol et de la crème solaire.
  • Emportez un fond de caisse, en monnaie.
  • Pour éviter les vols, portez une banane à la ceinture, pour garder votre magot sur vous.
  • Si vous envisagez de vendre des appareils électriques, prévoyez une prise ou des piles de test!

Qui?

Acheteuse ou vendeuse, vérifiez à qui vous avez affaire. Si vous achetez sur le web, googlez vos interlocuteurs et exigez un contact téléphonique préalable. En brocante, notez les coordonnées des deux parties et le numéro de stand.

Réputation

Que vous vendiez ou achetiez online, attention aux appréciations négatives! Répondez aux questions, assumez les défauts éventuels, payez, envoyez les objets dès réception du paiement, dans des paquets soignés et terminez l’échange par un mot amical.

Spécialistes

Pour plus d’infos, pensez aux pros. Online, lisez attentivement les rubriques d’aide. Celles de 2ememain. be sont particulièrement complètes. Pour vérifier la valeur d’un objet, référez-vous à www.jannonce.com. Puis, si le sujet vous passionne, voici quelques références pour vous aider:

  • Un guide complet (mais français): Le guide du chineur, Emmanuel Layan, éd. du Chêne.
  • Un abécédaire de trouvailles et d’idées: La brocante d’Eglantine, tous mes conseils pour bien chiner, Eglantine Eméyé, éd. Flammarion.

Taille (pour les acheteuses)

Avant de partir, notez dans un carnet les dimensions de votre maison: taille du lit, espace de murs vides, emplacements vacants pour des meubles etc. Emportez un mètre avec vous pour vérifier que «ça rentre».

Uccle (ou Waterloo ou Jambes ou Embourg…)

Les vraies bonnes affaires, vous les choperez… dans les vide-greniers ou brocantes scouts des communes dites riches. C’est cliché mais vérifié à de nombreuses reprises!

Vol

Ça arrive… Mais l’on peut s’en prémunir.

  • Ne rangez jamais un billet avant de rendre la monnaie. Une arnaque courante consiste à tricher sur les montants. Votre acheteur vous donnera, par exemple, un billet de 10 €. Puis, lorsque vous lui rendrez la monnaie vous dira: «Je vous ai donné 20!» Si vous avez toujours le billet en mains, vous pourrez lui montrer et, ainsi, couper court.
  • La submersion est une autre technique connue. Vous verrez plusieurs personnes se presser devant votre étal et vous poser des questions dans tous les sens. Pendant ce temps-là, des complices font mine d’examiner un objet et… filent en douce avec.
  • Portez vos sous sur vous.

Web

La tendance à vendre online se généralise. Le must actuel est le site www.2ememain.be. 9 conseils:

  1. Renseignez votre annonce sur votre profil Facebook, pour lui donner plus de visibilité.
  2. Photographiez les objets à la lumière du jour, sur un fond neutre. Zoomez sur des éléments clés ou les éventuels défauts. Portez les vêtements. Attention, par contre, à ne pas donner trop d’informations sur votre intérieur!
  3. Soignez la description et le titre de l’annonce. Mentionnez prix, taille, nature, état, couleur, marque, époque, modèle…
  4. Les enchères n’ont globalement plus la cote. On indique de toutes façons un prix minimal et un prix «vente immédiate» qui évite de laborieux allers-retours.
  5. Pratiquez des frais de port raisonnables.
  6. N’envoyez jamais avant règlement!
  7. Pour éviter les arnaques: n’envoyez JAMAIS d’argent pour des «frais de douane ou d’expédition à l’étranger» et ne communiquez jamais vos coordonnées banquaires! N’utilisez ni Western Union, ni Money Gram. PayPal offre le plus de garanties.
  8. Si vous ne voulez pas donner rendez-vous chez vous, proposez un échange dans un lieu public… Mais pas un parking le soir!
  9. Veillez à ne pas être seule au moment de la rencontre avec votre acheteur.

Si vous achetez, les conseils sont les mêmes. On ajoute:

  • Soyez prudente avec les annonces comme les iPhones, les portables, bref tout ce qui est high-tech.
  • Si c’est trop beau pour être vrai… c’est souvent trop beau pour être vrai!

Xylophile

Le xylophile est le collectionneur de gravures sur bois. Il ne représente qu’un type de «maniaques» parmi des milliers. Voici quelques objets prisés que vous ne devez pas vendre n’importe comment!

  • Les vieux jeux vidéo Le retrogaming, c’est la folie des très vieux titres: la NES de Nintendo, la PS1, les jeux électroniques des années 80, la cartouche GameBoy de Zelda… (ne les lâchez pas à moins de 30€, voire 60 pour les petits jeux!).
  • Les insectes et papillons Les cabinets de curiosité sont une des folies déco actuelles. Jamais à moins de 40€!

Il en va de même pour les vinyles, les encriers, les moules à spéculoos, les boîtes en fer blanc, les cartes postales anciennes, les décorations militaires, les cristaux, les clowns, les cendriers publicitaires, les badges, les affiches, les schtroumpfs…

Y a qu’à s’y mettre ensemble!

Vous avez envie de faire une brocante mais du mal à concrétiser le projet? Proposez à une amie de participer avec vous. Vous rigolerez sur le stand et, ce qui n’est pas accessoire, pourrez surveiller ensemble vos objets.

Zut!

Vous avez acheté un objet qui se révèle défectueux? N’hésitez pas à vous plaindre auprès de l’organisateur de la brocante, qui pourra vous mettre en contact avec le vendeur. Sur le web gardez des traces de tout contact et une copie de l’annonce. Si vous avez été victime d’un délit, portez plainte auprès du site et à la police (www.safeonweb.be).

Texte: Hélène Delforge / Photos: Shutterstock, Getty Images

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)