L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Yorgos Lanthimos

3 bonnes raisons de voir La Favorite, film en course pour les Oscars

Par Soline de Groeve

Nommé dans dix catégories pour les Oscars et largement récompensé aux Golden Globes ainsi qu’aux BAFTA AwardsLa Favorite de Yorgos Lanthimos est l’un des films à ne pas rater en 2019. 

Angleterre, début du dix-huitième siècle. En pleine guerre avec la France, la reine Anne, malade, laisse son amie Lady Sarah gouverner le pays à sa place. Mais l’arrivée au palais de Abigail Hill, la cousine de cette dernière, va chambouler le duo. Une bataille pour rester la préférée de la reine éclate alors entre les deux rivales… Si l’intrigue ne vous séduit pas, ne vous y arrêtez cependant pas: voici 3 bonnes raisons de voir La Favorite de Yorgos Lanthimos.

1. Des actrices talentueuses

Le film rassemble à l’écran trois grandes actrices. Olivia Colman campe la reine Anne, une femme aussi fragile de corps que d’esprit, perdue entre son rôle et ses capacités. Rachel Weisz incarne quant à elle Lady Sarah, une femme forte et manipulatrice, gérant mieux que quiconque le pouvoir. Tandis qu’Emma Stone interprète Abigail Hill, une jeune fille brisée qui, derrière ses airs doux, cache une femme ambitieuse et calculatrice. Des personnages complexes et très différents, incarnés à la perfection.

2. Une critique cynique

Avec La Favorite, Yorgos Lanthimos livre une critique acérée de l’aristocratie et, par extension, du genre humain. Le tableau historique ne sert que de toile de fond au réalisateur pour dresser un portrait cynique et pessimiste de la société. Les hommes, très en retrait, sont ridicules (tout comme leur maquillage) et impuissants face aux décisions des femmes. Tandis que ces dernières n’hésitent pas à être cruelles et manipulatrices pour arriver à leurs fins. Qui pourrait toutefois les blâmer de lutter, certes pour le pouvoir, mais avant tout pour leur survie?

3. De magnifiques costumes

Film d’époque, La Favorite nous plonge à la perfection dans l’Angleterre du dix-huitième siècle grâce à ses somptueux costumes signés Sandy Powell, styliste récompensée de trois Oscars. Jupons, corsets, broderies… subliment chaque personnage et sa position de force. Rachel Weisz apparaît ainsi indomptable dans son costume de cavalière tandis qu’Olivia Colman semble avoir du mal à porter le poids de son manteau sur ses épaules.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Le cinéma vous passionne? Ceci est pour vous:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires