12 films français (et belges) dont on connaît les répliques par cœur

12 films français (et belges) dont on connaît les répliques par cœur

Il y a certains films que l’on ne peut pas regarder sans que quelqu’un dans la salle clame les dialogues cultes en même temps que les personnages à l’écran. Voici 12 films français (et belges) ainsi que leurs répliques que l’on connaît par cœur. On en a presque marre de les entendre!

La Cité de la peur

“- Vous voulez un Whisky? – Juste un doigt… – Vous voulez pas un Whisky d’abord?” ; “Odile Deray ?- Non! Non! Je suis le pape et j’attends ma sœur.” ; “J’ai perdu ma mère ce matin… – Elle est morte? – Non non je l’ai perdue, c’est-à-dire que je l’ai perdue, elle était là et pouf! pouf! Je l’ai perdue…”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Astérix & Obélix: Mission Cléopâtre

“Pas de pierre: pas de construction. Pas de construction: pas de palais. Pas de palais… pas de palais.” ; “Le lion ne s’associe pas avec le cafard” ; “On me voit. On me voit plus.”

“Mais vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations.”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le Dîner de cons

“C’est cruellement fatiguant d’être intelligent.” ; “Vous êtes bien chez François Pignon, mais il n’est pas là pour l’instant. Laissez un message après l’bip, il vous rappel’ra, nom d’une pipe!” 

“- Il s’appelle Juste Leblanc.
– Ah bon, il n’a pas de prénom?
– Je viens de vous le dire Juste Leblanc… Votre prénom c’est François, c’est juste? Eh bien lui c’est pareil, c’est Juste.”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain

“Vous au moins vous ne risquez pas d’être un légume puisque même un artichaut a du cœur!” ; “- Quel malheur pour une fois qu’une princesse était jeune et jolie… – Vous voulez dire que si elle avait été vieille et moche c’était moins grave?”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

C’est arrivé près de chez vous

“C’est terrible comme tu as mauvaise haleine toi Rémy… Tu devrais faire attention, près du nez des gens car c’est désagréable au possible!” ; “Des vieux pauvres, ça n’existe pas. Radins, oui. Pauvres, non.”

“Gamin! Gamin! C’était pour rire gamin, tu vas pas rester tout seul dans ce bois!”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Les Visiteurs

“Qu’est-ce que c’est qu’ce binz!” ; “Jour, nuit, jour, nuit…” ; “Merci la gueuse. Tu es un laideron mais tu es bien bonne.” ; “J’avais un copain à l’ENA qui s’appelait François Lecul, il a changé son nom en Lefu ça a changé sa vie!”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La Tour Montparnasse Infernale

“Hmmm… le caca c’est délicieux!” ; “T’as une tâche… piscine!” ; “On va l’accrocher à un fil invisible. Un fil invisible, c’est comme un homme invisible, mais en forme de fil.”

“- T’es mignon mais t’es un tout p’tit peu con…”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Jeux d’enfants

“- Tu crois au coup de foudre? – Ouais… – Naïve.” ; “Alors c’est ça être adulte, avoir un compteur qui affiche 210 et ne jamais dépasser le 60?” ; “T’es cap toi de faire pleurer une fille le jour de son mariage, de rire quand t’es malheureux, de te taire pendant dix ans? Dis-moi, t’es cap?” 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

RRRrrrr!!!

“Très bien, on va faire l’appel. – Pierre? – Présent. – Pierre? – Présent. – Pierre? – Présente. – Pierre? – Présente. – Ah, Pierre? – Présent. – Pierre? … Pierre… Évidemment encore absent celui-là. J’imagine que Pierre n’est pas là non plus! Comme par hasard, toujours ensemble ces deux-là.”

“- Ça va être tout noir!
– Ta gueule!”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le Père Noël est une ordure

“Je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.” ; “Mais je vous en prie. Figurez-vous que Thérèse n’est pas moche. Elle n’a pas un physique facile… C’est différent.” ; “Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais j’étais à deux doigts de m’agacer.”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

OSS 117: Le Caire, nid d’espions

“J’aime me beurrer la biscotte.” ; “J’ai été réveillé par un homme qui hurlait à la mort du haut de cette tour! J’ai dû le faire taire.” ; “Tu n’es pas seulement un lâche mais aussi un traître comme ta petite taille le laissait deviner!” 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dikkenek

“Ou tu sors, ou j’te sors, hein, mais faudra prendre une décision.” ; “C’est excessivement énervant!” ; “Des gros nénés, un gros ventre, des grosses cuisses… ça change hein, bah oui, ça change des magazines.”

“Si aujourd’hui tu ressembles plus à Albator qu’à Candy, c’est parce que ta maman, elle flute!”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous aimez le cinéma? Découvrez nos autres listes de films:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)