L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Facebook: ami ou ennemi?

Aujourd'hui, on continue à s'upgrader en parlant des réseaux sociaux! On commence par le plus populaire d'entre eux: …
Aujourd'hui, on continue à s'upgrader en parlant des réseaux sociaux! On commence par le plus populaire d'entre eux: le fameux Facebook!

En 2004, un petit malin du nom de Mark Zuckerberg créait le premier réseau social virtuel. Son but? Recenser les étudiants de son campus universitaire d'Harvard (et côter les filles selon une "légende" qu'on retrouve dans le désormais célèbre film "The Social Network" qui retrace cette période de sa vie). Année après année, le système se perfectionne et propose de plus en plus d'applications.

Aujourd'hui, Facebook est le plus grand réseau social avec plus d'un milliard (oui oui, vous avez bien lu!) de personnes, dont pas moins de 6 millions en Belgique, c'est-à-dire plus d'une personne sur deux!

Pour faire simple, Facebook vous permet de rester connecté avec qui vous le voulez, aux gens que vous acceptez comme "amis", que vous les connaissiez au préalable ou pas. S'abonner à Facebook est gratuit et d'une simplicité enfantine! Sur votre "mur" ou "journal", vous mettez exactement ce que vous voulez montrer aux autres: des photos (ou pas), vos données personnelles (ou pas), vos coups de coeur etc… Vous avez également la possibilité de limiter l'accès de vos publications comme vous le souhaitez (c'est-à-dire que vous choisissez qui regarde quoi).

Sur Facebook, la règle, c'est le partage: de vidéos, d'images insolites ou drôles, de nos ressentis au cours de la journée (les fameux statuts qui sont une façon de dire aux autres comment vous vous sentez!). Chaque publication peut être "likée" (vous signalez simplement que vous aimez), commentée (vous écrivez votre avis) ou partagée (vous reprenez la publication sur votre propre mur ou vous l'envoyez à quelqu'un d'autre).

Sur Facebook, il n'y a pas de règle. Ou plutôt, chacun écrit les siennes. Car tout le monde en a l'usage qu'il veut: continu, quotidien, hebdomadaire, ponctuel. Certains vérifient leur compte plusieurs fois par jour, d'autres n'y vont pratiquement jamais!

Voici quelques témoignages que j'ai recueillis ce matin. Où ça? Sur Facebook, bien sûr!

Valérie, 39 ans, prof de langues dans le secondaire supérieur, utilise FB de façon très pratique: "FB ? Pour moi, c'est une façon de rester connectée à mes amis du monde entier. J'ai voyagé avec Up with People après mes études, j'ai rencontré des gens formidables avec qui j'ai passé 1 année géniale. Nous étions 90 de 22 pays différents. C'était en 1996. Après cette année, nous avons essayé de rester en contact par email, via un site internet, mais ça ne marchait pas fort. Tout à coup, FB est arrivé, nous nous y sommes presque tous inscrits, et nous gardons le contact au quotidien. C'est génial de voir comment les vies des uns et des autres évoluent, de voir leurs enfants, leur mari/femme. C'est principalement pour ça que je suis sur FB. Je n'aime guère être "amie" avec mes voisins ou avec des gens que je connais juste comme ça."

Aurélie, 35 ans, maquilleuse et photographe, en a une vision plus poétique et artistique: "Facebook est un prolongement de soi en virtuel, une fenêtre de soi vers les autres où chacun est libre de se montrer (ou pas) comme il est. Avec ce petit plus que, pour tous les timides, il n'y a personne en face de soi donc pas de jugement, on se sent libre de… C'est une page qui permet une certaine expression de soi."

Ainsley, 23 ans, graphiste, fait partie de la jeune génération qui utilise FB au quotidien : "Je pense que c'est utile, pour se faire connaître par exemple, que c'est agréable pour avoir des contacts avec ses amis et euh simple d'utilisation?"

Karin, 35 ans, employée dans une ONG, en a une utilisation un peu gadget: "Dangereux quand on a Internet illimité au boulot et sinon chouette pour faire la causette pour pas cher! Egalement un bon plan pour découvrir ce que les amis aiment, comme des magasins en ligne. Et sinon, tout à fait inutile."

Vincent, 40 ans, Development Director dans une grosse boîte de logistique aérienne, geek en puissance (ce qui veut dire très actif sur les réseaux sociaux) nous livre sa vision masculine de Facebook: "Avec 60% de part active, FB a permis aux femmes modernes de prendre leur juste rôle dans le débat social/global – de manière parfois subtile par ailleurs. Mais en fait, ce que je veux dire, c'est qu'en tant que facteur de changement, depuis l'octroi du droit de vote des femmes, rien n'a le plus permis aux femmes de prendre part aux débats modernes. C'est pas démago, c'est juste un fait."

Vous l'aurez compris, Facebook est une révolution technologique, sociale et culturelle et il existe clairement un avant et un après FB! A vous de vous faire votre propre avis! Rejoignez-nous sur la page Facebook de Femmes d'Aujourd'hui!