La bande-annonce de « The French Dispatch » de Wes Anderson enfin dévoilée

La bande-annonce de "The French Dispatch" de Wes Anderson enfin dévoilée
© The Walt Disney Company

Deux ans après la sortie du long-métrage Isle of Dogs, Wes Anderson revient avec The French Dispatch. Un film qui s’annonce digne de ses prédécesseurs et qui sortira au mois d’août 2020. 

Plans symétriques, couleurs pastel, ambiance rétro, musique empreinte de nostalgie… L’univers des films de Wes Anderson (The Grand Budapest HotelMoonrise Kingdom, Fantastic Mr. Fox) est reconnaissable entre mille. Pour son dernier long-métrage en date, le réalisateur américain s’est à nouveau entouré de grands noms du cinéma. C’est avec bonheur que l’on retrouvera Tilda Swinton, Bill Murray, Frances McDormand, Adrien Brody, Benicio Del Toro et Elisabeth Moss, mais aussi Léa Seydoux, Timothée Chalamet et Mathieu Amalric, au casting de The French Dispatch.

The French Dispatch ou la vie d’une rédaction

Dans The French Dispatch, Wes Anderson met en scène un recueil d’histoires tirées du dernier numéro d’un magazine américain. Le film est ainsi chapitré et rythmé par des flash-backs en noir et blanc, le tout ficelé par l’esthétique délicieusement désuète du cinéaste. Celui-ci plante le décor du magazine à Ennui-sur-Blasé, une ville française imaginaire, au 20e siècle.

Les premières images de The French Dispatch

Les premières images de The French Dispatch ont été dévoilées ce 12 février, créant un petit raz-de-marée auprès des fans de Wes Anderson. Il faudra attendre le mois d’août 2020 pour découvrir le film au cinéma.

Crédits des images: © The Walt Disney Company

Vous aimez le cinéma? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)