3 autres films réalisés par Bong Joon-Ho, réalisateur primé aux Oscars pour « Parasite »

3 autres films réalisés par Bong Joon-Ho, réalisateur primé aux Oscars pour "Parasite"
© The Jokers / Les Bookmakers

Récompensé par la Palme d’Or au Festival de Cannes en 2019 et par quatre Oscars en 2020, le film Parasite a braqué les projecteurs sur le cinéaste Bong Joon-Ho. Voici trois autres films réalisés par ses soins à visionner de toute urgence.

Parasite, du réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho, a remporté les prix du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur film étranger lors de la 92ᵉ cérémonie des Oscars ce dimanche 9 février 2020. Le long-métrage raconte l’histoire de la famille de Ki-taek. Alors que celle-ci est au chômage, elle lorgne sur le train de vie de la richissime famille Park. Un jour, le fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne…

3 longs-métrages de Bong Joon-Ho à ajouter à votre liste de films à voir

Parmi la filmographie du cinéaste, voici trois films qui valent également le détour.

Okja

Pendant dix années idylliques, la jeune Mija s’est occupée sans relâche d’Okja, un énorme animal au grand cœur, auquel elle a tenu compagnie au beau milieu des montagnes de Corée du Sud. Mais la situation évolue quand une multinationale familiale capture Okja et transporte l’animal jusqu’à New York où Lucy Mirando, la directrice narcissique et égocentrique de l’entreprise, a de grands projets pour le cher ami de la jeune fille. Sans tactique particulière, mais fixée sur son objectif, Mija se lance dans une véritable mission de sauvetage. Son périple éreintant se complique lorsqu’elle croise la route de différents groupes de capitalistes, démonstrateurs et consommateurs déterminés à s’emparer du destin d’Okja, tandis que la jeune Mija tente de ramener son ami en Corée.

Snowpiercer – Le Transperceneige

En 2031, la planète est entrée dans une nouvelle ère glaciaire, suite à l’échec d’une expérience climatique. Les derniers survivants se sont réfugiés dans un train gigantesque: le Transperceneige. Pour y faire régner l’ordre, l’élite domine sur les classes inférieures d’une main de fer. Révolté par cette injustice, Curtis prend malgré lui la tête d’un groupe de rebelles. Une lutte sanglante et cruelle visant à prendre possession de la motrice du convoi semble alors inévitable.

Mother

Kim Ye-Ja est la mère de famille la plus possessive du monde. Il faut dire qu’elle est seule à la charge de Won Bin, son fils quasi-trentenaire et un peu « lent » sur les bords, avec qui elle a une relation on ne peut plus proche. Il s’attire toutes sortes de petits ennuis, jusqu’à ce qu’une jeune fille soit retrouvée morte un beau matin. Won Bin est le dernier à l’avoir vu, et il se déclare coupable sans vraiment savoir ce qu’il dit. Kim Ye-Ja, n’écoutant que son instinct maternel, va mener l’enquête, et tout faire pour sortir son fils adoré de prison…

Vous aimez le cinéma? Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)