Nos derniers articles

Testé et adoré: Grizzly, le gastro-pub qui ne se moque pas de vous!

Grizzly, une adresse à tenir à l’œil!

  • Partagez ceci avec vos amis:
Testé et adoré: Grizzly, le gastro-pub qui ne se moque pas de vous! Article

Depuis la naissance de Grizzly en 2018, sa patte a déjà laissé une marque dans l'esprit de tout ceux qui se sont frottés à lui.

Il faut dire que l’ours ne dort jamais. Que ce soit pour prendre un petit-déjeuner avant d’aller travailler, pour luncher en journée ou pour passer une longue soirée entre amis mais aussi en couple autour d’un magnifique repas, Grizzly semble vouloir griffer toutes les cases… Et il le fait avec succès. L’offre est variée, mais chaque service est cohérent et bien pensé. Impossible de choisir le meilleur moment pour y aller.

Un restaurant, 5 ambiances

Dès 9 heures, on déguste œufs, omelettes, viennoiseries, saumon fumé. À midi, le hamburger s’est déjà taillé une sacrée réputation sur les réseaux sociaux. Mais le club sandwich nous fait aussi de l’œil. “Filet de poulet cuisson sous vide, Comté affiné 24 mois, bacon fumé, œuf, tomate”, le tout accompagné de frites ou de salade… On a beau avoir mangé des dizaines de club dans notre vie, cette version sera certainement la première!

Mais c’est à la nuit tombée que nous avons décidé de pousser la porte de Grizzly. Dès l’entrée s’ouvre une salle toute en longueur décorée avec goût. Sur le carrelage en damier aux allures de sol de bistrot parisien, les petites tables s’alignent. L’éclairage baigne les lieux d’une lumière douce et chaleureuse. Au plus loin, on aperçoit le jeune chef qui s’affaire déjà dans sa cuisine ouverte.

Un cocktail accoudé au bar

C’est pourtant le bar qui attire le regard en premier. Ouvert sur la première partie du restaurant, il invite à déguster un délicieux cocktail pour démarrer la soirée. Perché sur une chaise haute et accoudés au bar, à une table à même hauteur, ou encore assis autour de petites tables rondes, les places sont nombreuses.

Une bière belge sur la banquette moelleuse

Nous, c’est confortablement installés sur une banquette molletonnée du coin le plus intime du fond du restaurant que nous avons goûté aux premières joies de Grizzly, le cocktail “Basil Smash Fumé”: gin infusé aux graines de sésame fumé, basilic frais, jus de citron jaune et sirop de sucre maison (12€). Une explosion de saveurs et de senteurs qui se déguste lentement pour espérer faire durer le plaisir le plus longtemps. Vous pouvez aussi reluquer la carte des bières issues de micro-brasseries, car le restaurant propose une jolie sélection made in Belgium. Ce soir-là, on a opté pour la Lupulus Hopera.

Pour nous mettre en appétit avant que les plats arrivent, un petit potage de cresson est servi, agrémenté d’une pointe de crème et de lamelles de carottes croustillantes. Autant vous dire que cette mise en bouche nous rend encore plus impatients de voir la suite, surtout que face à la cuisine, on profite de la vue… Mais aussi des odeurs!

Un jeune chef à garder à l’œil

Florian Delhomme n’a pas encore 30 ans mais c’est lui qui est le chef du restaurant. Si comme nous, vous avez pleuré la disparition du restaurant “L’Autre Grain”, près de la place Flagey, faites passer le mot, c’est Florian qui était aux commandes de la cuisine!

Il prend un nouveau départ aujourd’hui chez Grizzly, fort de cette expérience, à l’Autre Grain mais aussi au Senzanome, où il a fait ses armes.

Le cuisinier prend doucement ses marques et propose une cuisine de saison, classique sur la carte mais innovante dans l’assiette. “A terme, je vois bien une cuisine plus campagnarde le midi et gastro le soir, où je pourrai vraiment me lâcher”, nous explique-t-il. On attend que ça!

Local et de saison

Pour parvenir à ses fins, Florian travaille des ingrédients de qualité, locaux et bio au maximum. “On travaille entre autres avec La Ferme du Nord, une ferme bio et qui n’utilise aucune énergie fossile dans sa production”, nous confie-t-il.

Preuve de qualité, le restaurant est récemment entré dans la sélection “POP” de Gault et Millau, qui récompense les établissement accessibles et modernes où l’expérience et le concept occupent une place centrale et où la qualité est au rendez-vous.

Mais alors, qu’est-ce qu’on y mange, le soir? En entrée, on adoré le “poulpe à la plancha et ratatouille sicilienne façon Grizzly (16€), et “l’os à moelle crousti fondant version thaï et pesto” (14€). Grizzly propose chaque soir, en plat, un gibier du jour, agrémenté par le chef. Ce jour-là, le râble de lièvre était au menu, enrichit par une sauce grappa, du navet et des paillasses de pommes de terre maison.

Mais le chef cuisine aussi magnifiquement le poisson, le “filet de bar cuit sur peau, crème de potiron, chou vert et jus de chicon corsé” (23€) n’avait rien à envier aux autres plats, il était tout aussi succulent et bien relevé!

On s’y sent bien, on y revient

Être rassasié n’est pas une excuse pour ne pas s’offrir une gourmandise en fin de repas. Dame Blanche façon Grizzly, crumble, tarte au citron… Impossible de résister. Coup de cœur pour le moelleux au chocolat et son espuma de noix de coco et glace à la vanille qui donnaient un beau coup de fraîcheur à ce classique. Une belle façon de faire durer le plaisir, dans ce resto où on se sent bien.

Bien sûr, les prix sont un peu plus élevés que d’autres, mais Grizzly ne joue pas dans la même catégorie qu’une brasserie! Ici, le rapport qualité prix est indéniable. Très bien manger dans un restaurant pas guindé tout en étant reçu par un personnel accueillant et souriant, on ne demande que ça, et on reviendra. Pour le brunch, le lunch, ou même juste un verre, Grizzly va certainement encore nous éblouir!

Grizzly Brussels
Parvis de la Trinité, 10
1050 Ixelles
FacebookInstagram

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebooket Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter! 

Envie de plus de bonnes adresses?

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes