Nos derniers articles

Testé et adoré: DJO, le nouveau bistro-bar convivial à Saint-Gilles

Allez-y les yeux fermés et le ventre vide!

  • Partagez ceci avec vos amis:
Testé et adoré: DJO, le nouveau bistro-bar convivial à Saint-Gilles Article

Les petites assiettes à partager, on adore ça! Il a donc fallu qu'on teste DJO, une nouvelle adresse bruxelloise qui va vous plaire!

Chez DJO, on entre en passant par la cuisine ouverte et notre appétit s’éveille déjà à la vue des petits plats… et à leur odeur! Tout fait envie, mais la bonne nouvelle, c’est qu’ici, on ne fera pas qu’un choix, puisque l’idée est de commander plusieurs assiettes à partager.

Ce soir, c’est Louis qui nous accueille avec la toute nouvelle carte. A la table d’à-côté, il vient d’annoncer à deux clientes qui réclamaient “les tomates burrata vues sur Instagram qu’elles ne font plus partie du menu. Ici, on cuisine de saison! Louis et son partenaire Maxime souhaitent mettre l’accent sur le fait maison avec des produits principalement belges ou français.

Sur la carte, nos yeux sautillent entre une douzaine de propositions froides ou chaudes, végétariennes, à base de viande ou de poisson, toutes plus alléchantes les unes que les autres.

Le choix va être rude. Pour avoir les idées claires, on commande un Pimm’s et le cocktail du jour, un mojito à la bière blanche. Les boissons se partagent moins que les plats, et pourtant, on sirote un coup à la paille (réutilisable!) de l’autre et on ne saurait élire le meilleur cocktail des deux. Le Pimm’s était bien savoureux, les amateurs sauront que le Pimm’s fade n’est pas rare à Bruxelles! Le cocktail à la bière était une belle découverte, très bien dosé lui aussi, moins sucré qu’un mojito classique. Le twist parfait pour redécouvrir ce cocktail qui, on l’avoue, a un peu fait son temps et nous a bien détruit les dents.

Côté plats, on démarre par une planche mixte de Djo (16€) et on poursuit le voyage avec la feta grillée aux herbes de Provence, miel et pistaches (9€), le poulpe à la plancha, persillade à l’ail (14€) et les rillettes de saumon servies sur du pain chaud (8€).

Rillettes de saumon


Feta grillée aux herbes de Provence, miel et pistaches 

Ici, tout est fait maison! Les plats atterrissent donc petit à petit sur notre table. On ne s’attendait pas à des assiettes si généreuses, et notre appétit est très vite totalement assouvi. Mais DJO est aussi un bar où on peut papoter jusque tard en soirée. L’appétit est parti mais la gourmandise est toujours là, on partage donc en dessert une tarte aux pommes, caramel au beurre salé. Comment résister?

Pour un afterwork, un resto ou un verre en fin de soirée, DJO est le lieu idéal où atterrir quels que soient l’heure et l’envie. L’accueil est souriant, enjoué et l’ambiance est chaleureuse. Ampoules apparentes, mini jungle au-dessus du bar, déco industrielle réchauffée par le bois, DJO est tendance mais on s’y sent comme chez soi.

Le temps ne s’y prêtait pas, mais le jardin à l’abri des voitures est un vrai havre de paix. On en profiterait bien le week-end, lorsque Louis et Maxime proposent des brunchs. Ça fait au moins deux excuses pour revenir, même s’il ne nous en fallait pas tant!

DJO
Chaussée de Charleroi, 227
1060 Saint-Gilles
djo-bistrobar.be
Aussi sur Facebook et Instagram

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebooket Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter!

Ces autres bonnes adresses vont aussi vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes