Nos derniers articles

Et avec les graines, je fais quoi?

Astuces et recettes

  • Partagez ceci avec vos amis:
Et avec les graines, je fais quoi? Article

Un pesto, une version épicée pour grignoter à l’apéro ou garnir une salade, des en-cas gourmands et healty… ou des semences pour le potager de l’année suivante!

Nos recettes avec les graines

Graines de potiron rôties

Rincez et séchez les graines. Faites-les cuire, 20 mn, à l’eau bouillante salée. Egouttez-les puis mélangez-les avec de l’huile d’olive, des herbes séchées ou des épices selon le goût (origan, marjolaine, cumin, coriandre, poivre de Cayenne). Etalez le mélange sur une plaque de cuisson et faites dorer, 25 mn, à four chaud (200°C) en remuant souvent.

Pesto de kale aux graines de potiron

Dans le bol d’un robot-ménager (avec lame en s), versez 100 g de kale (chou frisé ou de pousses d’épinard), 1 gousse d’ail pressée, 50 g de parmesan râpé, 50 g de graines de potiron rôties, ± 10 cl d’huile d’olive et mixez en un pesto bien crémeux.

Mix corsé pour salade

Mélangez des graines de potiron rôties avec des oignons et de l’ail frits. Délicieux sur une petite salade, vite faite, bien faite.

Barres à fond la forme

Dans le bol d’un robot-ménager (avec lame en s), versez 40 g de graines de potiron légèrement torréfiées à sec dans une poêle antiadhésive, 50 g de cerneaux de noix hachés, 150 g de pistaches (décortiquées) nature, 35 g de dattes type medjoul (dénoyautées)en dés, 25 g de cranberries ou airelles séchées, 1 c à s de zeste de citron râpé, 1 c à s d’huile de coco, 1 pincée de sel et mixez le tout en un mélange grossier. Tapissez un moule rectangulaire de papier de cuisson puis étalez-y la préparation en une couche uniforme en la tassant légèrement. Laissez durcir, 2 h, au réfrigérateur. Découpez la masse en 10 lanières épaisses.

Tapenade parfumée

Dans le bol d’un robot-ménager (avec lame en s), versez 50 g de graines de potiron légèrement torréfiées à sec dans une poêle antiadhésive, 4 petits cœurs d’artichaut (à l’huile), une poignée d’olives noires ou vertes (dénoyautées), une poignée d’herbes fraîches (persil, coriandre, ciboulette), 1 gousse d’ail et hachez grossièrement l’ensemble. Ajoutez un trait d’huile d’olive et de vinaigre de cidre pour un mélange bien homogène.

La grande famille des potirons

  • Le butternut: C’est sans conteste le plus polyvalent des potirons prêts à se transformer en purée, soupe ou accompagnement type frite ou beignet. Sa belle couleur orangée à la saveur douce a tout pour plaire d’autant qu’on le trouve disponible toute l’année.
  • L’Hokkaido: Ce potiron d’origine japonaise a deux qualités : la première c’est qu’il se vend en petit format de 1,5 à 2 kg, plus facile à gérer : la seconde c’est que sa peau est comestible. Sa saveur est ferme et douce, parfaite pour les frites ou les gratins.
  • La courge musquée: C’est la “madame muscle” de l’assortiment puisque les plus petits exemplaires frôlent les 3 kg. Son goût très doux présente une petite touche de muscade bien agréable et en fait le champion des plats mijotés, notamment relevés de currys bien relevés.

Les graines, côté jardin

Laissez sécher les graines sur un plat tapissé de papier absorbant et conservez-le au sec pour les planter en pleine terre fin avril, début mai.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes