Nos derniers articles

Un menu sans sucre pour les fêtes

  • Partagez ceci avec vos amis:
Un menu sans sucre pour les fêtes Article

Vous faites attention à votre ligne? Voici un menu sans sucre pour les fêtes de fin d'année.

Le sucre, c’est quoi?

Le sucre désigne la substance extraite de la betterave sucrière ou de la canne à sucre. Il s’agit d’un sucre dit “court” contrairement au sucre des féculents qui se présente comme une longue chaîne, l’amidon. Le sucre nous sert pour adoucir des aliments ou des boissons. C’est celui qui nous plaît quand nous sommes tristes ou nerveuses et qui peut même nous rendre accros! “Le sucre appelle le sucre”, dit-on. Et en effet, les grandes consommatrices de sucre sont aussi de grandes productrices d’insuline (hormone de stockage) qui, lorsqu’elle circule en trop grande quantité dans le sang, nous emmène dans un cercle vicieux dont on a peine à sortir.

Comment gérer?

La première bonne habitude à prendre, c’est de consommer des féculents à chaque repas et de préférence complets. Et non, ils ne font pas grossir si on les mange pour satisfaire notre faim. S’ils manquent, notre organisme ne reçoit pas sa dose de glucose (son carburant) et il nous le fait savoir via une fringale de sucré dans les deux heures. Manque que nous comblons… avec des sucreries qui nous donnent encore plus envie de sucre.

La bonne stratégie: ne pas se priver d’une petite douceur, si on aime ça, dans le cadre du repas. Consommé en même temps que d’autres aliments non sucrés, le sucre ne provoque pas d’emballement du pancréas ni de pic de glycémie.

Quels aliments choisir?

Le sucre n’est pas mauvais pour la santé : c’est la dose qui fait le poison. Quarante grammes par jour (y compris le sucre des fruits) sont compatibles avec une alimentation équilibrée. Le remplacer par du miel ou du sirop d’agave ne change rien. Certes, les sirops végétaux naturels ou le sucre non raffiné contiennent sans doute plus de substances nutritives que le sucre blanc. Mais il faudrait en manger de grandes quantités pour pouvoir en bénéficier.

Les édulcorants sont très utiles pour les personnes diabétiques, mais leur utilisation ne se justifie pas dans une alimentation équilibrée.

Nos conseils malins

  • Consommer des féculents de préférence complets.
  • Eliminer les boissons sucrées (aussi les jus de fruit) ainsi que le sucre ajouté au thé ou au café.
  • Préparer des desserts et goûters à base de fruits et, dans les préparations, ne pas dépasser 10% en sucre ajouté.
  • Eviter les aliments industriels. Le sucre y est très présent comme agent technologique. Nous en consommons souvent à notre insu!

Voici notre menu sans sucre spécialement pour les fêtes

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes