Nos derniers articles

Cure détox pour les nulles (et les gourmandes)!

Eliminer les excès

  • Partagez ceci avec vos amis:
Cure détox pour les nulles (et les gourmandes)! Article

Ressentir le besoin de mettre son estomac au repos n'implique pas obligatoirement un jeûne ou une cure de jus de radis noir! On peut fort bien programmer un "nettoyage intérieur" qui se voit à l'extérieur... et n'empêche pas de se régaler.

Raplapla? Rien d’étonnant à se sentir ainsi après les stress et excès alimentaires des fêtes. Ni à avoir une mine couleur brouillard, un sommeil en pointillés, une énergie de mollusque et des kilos qui s’accrochent. La solution est simple comme un caddie bien rempli: programmez, pendant 10 jours, un grand nettoyage de printemps de votre bien le plus précieux: votre corps! Après 1 semaine, le visage devient plus lumineux, le transit digestif s’améliore, le ventre dégonfle… Mais dèjà, le 3e jour, on constate un regain d’énergie: on se lève avec davantage de peps et on oublie les coups de pompe ravageurs en pleine journée.

3 idées reçues

Une cure détox, c’est trop compliqué

Faux! Il suffit de limiter le gras (sauces, beurre, fritures, etc.) et les féculents raffinés (pain, riz, pâtes…), de supprimer les friandises — le sucre blanc est un grand pompeur d’énergie — et les préparations industrielles (bourrées d’additifs et de conservateurs). Que reste-t-il? Un peu de viande, de poisson, de laitages et d’oeufs. Et surtout, des fruits et des légumes qui, vu leur richesse en fibres, eau et vitamines, sont labellisés détox depuis la nuit des temps.

Si je ne fume pas ou si je mange bio, je n’en ai pas besoin

Faux! Nous sommes toutes soumises à des toxines, que celles-ci soient produites par l’environnement (pollution, produits chimiques, tabac) ou par le stress. Bien sûr, nous sommes armées pour les éliminer (via le foie, les reins…) mais un coup de pouce est souvent nécessaire pour aider notre organisme surchargé.

Le jeûne est indispensable

Non, cette pratique est déconseillée. Lorsqu’on ne nourrit pas son corps, il se carence et forme des corps cétoniques néfastes. Qui plus est, la faim et le détraquage des habitudes alimentaires ouvrent la porte à toutes les compulsions.

Dans mon caddy, je mets…

  • Des légumes frais de saison, plus riches en vitamines, plus drainants: carottes, panais, poireaux, toute la famille des choux (chou frisé, de Bruxelles, chou-fleur, chou vert), chicons, salade de blé, algues… Achetez-les bio si possible, afin d’éviter les pesticides, et préparez-les crus ou cuits à la vapeur.
  • Des fruits frais de saison: pomme, poire, kiwi, pamplemousse, banane, clémentine, avocat…
  • Des protéines animales maigres: volaille, poisson, œoeuf, fromage bio… Ces éléments apportent des acides aminés que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Préparez-les pochés, grillés ou à la vapeur mais sans matières grasses.
  • Des légumes secs pour leurs qualités rassasiantes: lentilles, pois cassés, haricots rouges ou blancs, pois chiches…
  • Des huiles végétales: olive, noix, colza, argan, sésame, pépin de courge… Versez-les sur des légumes cuits ou dans la salade mais évitez de les faire chauffer.
  • De l’eau, indispensable pour éliminer les toxines. Ras-la-carafe de ce liquide insipide? Ajoutez un zeste de citron, quelques feuilles de menthe… Variez avec le thé vert mais ne le buvez pas en dessert: cette boisson est un chélateur de fer, ce qui signifie qu’elle le neutralise lorsqu’elle est consommée pendant ou juste après le repas. Pensez aussi aux tisanes drainantes: artichaut, romarin, radis noir, ortie, pissenlit, reine-des-prés, frêne, cassis, bruyère… Aucune n’est vraiment savoureuse mais toutes sont efficaces!

Version express

Pas le temps de vous astreindre à une cure? Avec ces simples modifications de vos habitudes, vous allez déjà remarquer une amélioration de votre bien-être.

  • Remplacez les pains, riz et pâtes raffinés par leurs équivalents «complets»: pain aux céréales, riz sauvage, pâtes complètes… C’est également le moment de découvrir des graines moins connues: sarrasin, millet, quinoa… Elles se cuisent comme le riz et peuvent se préparer le week-end pour la semaine, par exemple.
  • Consommez un maximum de légumes: pendant les repas, sous forme de jus (voir les recettes p. 14), de salade, de soupe, etc.
  • Remplacez le sucre blanc par du miel, du sucre de canne complet, des fruits secs.
  • Evitez les préparations industrielles, le café, l’alcool et les sodas.

Une touche de douceur

La cure détox fait aussi du bien aux papilles! La preuve avec ces 2 collations.

Petit-déjeuner du soleil

Pour 1 personne. Mélangez 1 yaourt au soja avec 2 c à s de flocons d’avoine, 2 c à c de graines de tournesol, 2 c à s de graines de sésame. Ajoutez des dés de pamplemousses roses de Floride et quelques abricots secs en morceaux.

Compote orientale

Faites cuire des pommes et des poires, coupées en dés, à la vapeur. Arrosez d’eau de fleur d’oranger, saupoudrez de cannelle et de noisettes grossièrement hachées.

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes