10 conseils pour éviter les cystites

10 conseils pour éviter les cystites
Reporters / BSIP

Une femme sur deux a déjà connu au moins une fois dans sa vie cette désagréable sensation de brûlure qui entraîne une irrésistible envie de courir aux toilettes toutes les cinq minutes. Les cystites, quel fléau! Voici 10 astuces pour en venir à bout:

1. Uriner régulièrement

Pour ne pas contracter de cystite il est important d’uriner régulièrement, plus ou moins 1 fois toutes les 3 heures, même quand l’envie n’est pas là. Il est également impératif d’éviter de se retenir d’aller aux toilettes, lorsque l’urine reste trop longtemps dans la vessie, les bactéries peuvent se développer et provoquer des infections.

2. Boire de l’eau en quantité

Boire en quantité permet de prévenir les cystites et d’éliminer une infection urinaire déjà présente. L’idéal est de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour afin que les urines soient moins concentrées. Le but est de boire un maximum, pour ensuite éliminer les bactéries présentes dans l’urètre en vidant sa vessie le plus souvent possible. Et pourquoi ne pas profiter de la Tournée minérale pour vous habituer à boire plus d’eau?

3. Intégrer la cranberry dans son alimentation

Le jus de cranberry ou de canneberge est efficace pour prévenir les infections urinaires à répétition. Un de ses composants, la proanthocyanidine empêche les bactéries et les germes d’adhérer aux parois de la vessie. Son effet s’estompe rapidement, il est donc conseillé d’en boire matin et soir, afin qu’il soit le plus efficace possible.

4. Eviter les pantalons trop moulants

Ceux-ci vont favoriser la transpiration, qui peut entrainer l’arrivée des bactéries et des germes. Mieux vaut favoriser les pantalons plus amples.

5. Eviter les sous-vêtements en matière synthétique

Ceux-ci sont à éviter pour la même raison que pour les pantalons moulants. Le synthétique va entraîner la sueur. Il est préférable de porter des sous-vêtements dans des matières naturelles comme le coton.

6. S’essuyer correctement

L’infection urinaire peut être due aux bactéries fécales qui viennent parfois se loger dans le vagin et remonte ensuite jusqu’à la vessie où elles se reproduisent. Pour les éviter il est donc important de s’essuyer uniquement de l’avant vers l’arrière afin que les bactéries fécales ne puissent pas atteindre le vagin.

7. Lutter contre la constipation

La constipation favorise le risque d’infection urinaire. La stagnation des selles accroît le développement des bactéries qui migrent vers les parois urinaires. La solution contre la constipation? Avoir une alimentation riche en fibres, boire beaucoup d’eau, faire du sport, manger des fruits…

8. Avoir une bonne hygiène intime

Pour protéger sa flore vaginale il est important d’éviter les savons acides lors de sa toilette intime. Lorsque la flore vaginale est abimée les bactéries se reproduisent plus rapidement.

9. Uriner après un rapport sexuel

La pénétration sexuelle provoque une ouverture de l’urètre, ce qui peut entraîner la prolifération des germes. Pour éviter ce risque, il suffit d’aller uriner juste après un rapport afin d’éliminer les éventuelles bactéries.

10. Après la ménopause, prendre un traitement hormonal

A cette période, la lubrification vaginale diminue, car la flore vaginale s’appauvrit. Ce qui peut entrainer l’apparition de nombreuses bactéries. Pour éviter cette situation il est conseillé de décider avec son médecin d’un traitement hormonal substitutif qui va venir renforcer la flore vaginale et la lubrification.

Ceci pourrait vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)