Le sèche-mains, véritable nid à microbes!

Le sèche-mains, véritable nid à microbes!

Vous vous lavez consciencieusement les mains avant de les sécher en quelques secondes dans le sèche-mains? Une microbiologiste vient de publier une photo des bactéries qui se propagent après un passage dans ce genre d’appareil. Résultat: on n’a plus envie de les utiliser!

Nichole Ward, une microbiologiste américaine a publié sur son compte Facebook une photo des bactéries présentes dans un sèche-mains. Le résultat est peu ragoûtant. La plupart des gens ne se lavent pas bien les mains et il reste des germes près des ongles et des bagues, qui s’envolent vers le visage lorsqu’on les sèche dans un appareil électrique.

N’utilisez jamais les sèche-mains!

Pour parvenir à ce résultat, Nichole Ward a ouvert pendant trois minutes une petite boîte à l’intérieur d’un appareil placé dans les toilettes publiques des femmes, avant de la refermer et d’observer ce qui y poussait les 48 heures suivantes. “Ok les gars, vous êtes prêts à voir un truc incroyable? », publie-t-elle à la fin de son expérience, « voici plusieurs souches de champignons potentiellement pathogènes et de bactéries qui se baladent sur vos mains alors que vous pensez qu’elles sont propres », explique-t-elle avant de terminer son message par « N’UTILISEZ JAMAIS CES TRUCS pour vous sécher les mains ». Sa publication a déjà été partagée par plus de 570.000 personnes. Nichole dit ne pas vouloir faire peur mais vouloir faire prendre conscience du problème.

Un autre problème est constaté avec les sèche-mains qui ne sont pas assez puissants: les gens perdent souvent patience après quelques secondes et repartent les mains humides, ce qui favorise aussi le risque de transmission des bactéries. Il faudrait donc revenir aux serviettes à usage unique!

Le résultat de son expérience en photo:

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)