Le gel antibactérien, dangereux pour la santé?

Le gel antibactérien, dangereux pour la santé?
Getty Images

Depuis la crise sanitaire, le nombre d’incidents liés à l’utilisation de gel hydroalcoolique a fortement augmenté, surtout chez les enfants: irritations des yeux, mauvaise utilisation, substance inflammable… Soyez vigilants lorsque vous vous en servez!

Le gel hydroalcoolique fait partie du kit anti-covid depuis quelques mois. Dans son sac, dans sa voiture, à l’entrée des bâtiments, des magasins… les solutions antibactériennes sont partout. Même si il est efficace pour se désinfecter les mains lorsque vous n’avez pas d’eau ni de savon, le danger rôde pourtant autour de ces produits. En 2016, au-delà des irritations qu’ils peuvent causer, des scientifiques américains révèlent dans une enquête qu’ils pourraient contenir des perturbateurs endocriniens.

Deux substances mises en cause

Deux composants utilisés dans de nombreux produits d’hygiène, plus précisément le triclosan et le triclocarban, sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. À utilisation régulière et prolongée, ils pourraient notamment favoriser une résistance aux antibiotiques, déclencher des cancers, altérer les spermatozoïdes ou encore provoquer des dérèglements hormonaux. Suite à leurs analyses, les chercheurs n’ont pas remis en cause l’utilité des gels hydroalcoolique, mais ont demandé de limiter l’utilisation du triclosan et du triclocarban. En effet, d’autres antimicrobiens, plus adaptés, existent.

Une interdiction radicale attendue

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration a interdit la vente de savons contenant du triclosan. En Europe, ce composant est interdit dans les produits de rasage depuis 2014. Depuis 2015, notre continent a interdit son utilisation dans les textiles. Une avancée oui, mais elle n’est pas significative car seul 5% de triclosan est destiné à la production textile.

Le monde scientifique demande depuis de nombreuses années le retrait du triclosan et le triclocarban dans nos produits cosmétiques. Une réclamation a enfin été entendue. Lors d’une réunion en juin 2021, le CSSC (Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs) a accepté de donner son avis sur la sécurité de ces deux produits dans les cosmétiques. Ils sont à l’étude.

Des produits irritants et inflammables

À côté de cela, il est important de rappeler que ces désinfectants sont composés à 70% d’alcool, ce qui les rend irritants et inflammables. Des précautions sont à prendre, surtout pour les enfants et si vous fumez quand vous les utilisez.

Évitez les yeux

En s’aspergeant les mains de désinfectant, il arrive que des éclaboussures arrivent dans les yeux. Surtout chez les enfants qui sont souvent à la hauteur des distributeurs dans les lieux publics. Si cela arrive, rincez abondamment l’œil avec de l’eau tiède et ce, durant un quart d’heure. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel de la santé ou d’appeler le Centre Antipoisons (070 245 245). Ils vous guideront dans ce que vous devez faire.

Ces éclaboussures peuvent provoquer des lésions oculaires, des douleurs aux yeux, des irritations ou une altération de la vue. Dans les cas extrêmes, un traitement chirurgical peut être administré, ainsi qu’un suivi ophtalmique.

N’allumez pas votre cigarette directement

Si vous êtes fumeur, évitez d’allumer votre cigarette juste après vous êtes désinfecté les mains avec une solution hydroalcoolique. En effet, une petite quantité de vapeur d’alcool peut se dégager de vos mains et s’enflammer au contact du feu. Il en est de même lorsque vous allumez un barbecue, une gazinière, un feu…

Ne rincez pas avec de l’eau

Il est important de rappeler qu’il ne faut pas rincer un gel antibactérien posé sur vos mains avec de l’eau. Ce produit se dilue rapidement et perd toute son efficacité. De plus, si vos gels contiennent du peroxyde d’hydrogène, mélangé à de l’eau, cette substance devient irritante. On évite!

Le mieux reste évidemment de privilégier un lavage de main avec du savon et de l’eau dès que vous en avez l’occasion.

Cet article devrait vous intéresser: 15 produits chimiques à bien ranger pour éviter les empoisonnements

Lisez aussi

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)