L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty images

Comment éviter les poisons du quotidien?

De la salle de bains à la cuisine, notre consommation à la maison peut-être truffée de produits toxiques. Voici comment les éviter!

Dresser la liste complète des polluants est impossible. Alors voici un « escape game » anti- produits toxiques pour préserver notre santé.

Ménage

Les produits d’entretien issus de la chimie industrielle contiennent une longue liste de substances toxiques. Optez au minimum pour les produits portant l’Ecolabel européen ou d’autres labels plus exigeants (Nature&Progrès, Ecocert, Ecogarantie…). Mieux encore pour votre santé, l’environnement et votre portefeuille: recourez à des produits de base tels que le bicarbonate de soude, le citron, le vinaigre, le savon noir ou le savon d’Alep, les cristaux de soude, le percarbonate et les huiles essentielles… Ces ingrédients permettent de réaliser toutes les tâches d’entretien imaginables, utilisés séparément ou mélangés grâce à des recettes simplissimes.

  • Pour vous guider: Le grand ménage de Raffa, à acheter en librairie à télécharger gratuitement sur son site, raffa.grandmenage.info.

Parfums

La plupart des désodorisants, bougies parfumées et autres diffuseurs de senteurs synthétiques dégagent des substances toxiques (formaldéhyde, benzène, toluène ou éthers de glycol, etc.) au cœur de nos maisons. Deux règles essentielles à garder en tête: faire l’impasse sur les parfums de synthèse et ne jamais brûler de parfums, même lorsqu’il s’agit de parfums naturels, comme les huiles essentielles.

Beauté

Les produits d’hygiène et cosmétiques contiennent malheureusement encore trop souvent des substances toxiques. Décryptez les étiquettes pour éviter les substances cancérigènes comme le phenoxyethanol, l’aluminium powder, le BHA ou le BHT que l’on trouve dans les laits hydratants ou certains produits de maquillage, ou encore la famille des parabènes, néfastes pour le système hormonal, ainsi que les allergènes tels que la p-phenylenediamine, la benzophenone-1 ou la benzophenone-3. Accordez une attention particulière aux produits de coloration pour cheveux, aux produits parfumés et aux produits contenant des filtres U.V., souvent composés de substances très agressives. À noter que les mentions « testé sous contrôle dermatologique », « hypoallergénique » et autres « peaux sensibles » ne garantissent absolument pas une absence d’allergènes.

  • Pour vous guider: le site slow-cosmetique.org et bien sûr, différentes applis, dont Yuka, pourront vous guider mais recoupez toujours les infos.

Lumière

On néglige trop souvent l’impact de l’éclairage sur notre santé.
 Les lumières bleues, contenues notamment dans les leds qui ont envahi le marché grâce à leur efficacité énergétique, ont des effets négatifs sur la rétine et sont responsables des dérèglements
 du sommeil et de l’horloge biologique. On veillera à limiter l’exposition aux écrans de toutes sortes, surtout le soir et la nuit. Pour l’éclairage quotidien domestique, privilégiez au maximum la lumière naturelle. Préférez les éclairages d’un blanc chaud à ceux d’un blanc froid, dont émane plus de lumière bleue.

Voiture

Le véhicule doit faire l’objet des mêmes mesures que l’habitat. On n’oubliera pas, en outre, de remplacer son filtre à particules tous les 80.000 km.

Air

Un Belge sur huit vit dans un logement « malsain »! L’humidité fait proliférer moisissures, champignons et bactéries, des installations de chauffage défectueuses peuvent provoquer des émanations de monoxyde de carbone, des produits ménagers, des matériaux de construction ou de décoration peuvent libérer des COV (composés organiques volatils) nuisibles à la santé. Comme nous passons 90% de notre temps à l’intérieur, le premier réflexe à acquérir, c’est d’aérer, tout simplement! Ouvrir les fenêtres 10 à 15 minutes tous les jours, matin et soir, permet d’évacuer l’air vicié.

  • Pour vous guider: en cas de pic de pollution, évitez les activités sportives intensives et tenez-vous au courant via les sites dédiés comme environnement.brussels et l’appli Belair qui permet de consulter les mesures de qualité de l’air partout en Belgique, en temps réel, selon sa géolocalisation. Il fonctionne sur les systèmes d’exploitation mobiles iOS et Android.

Ambulances vertes

Si lorsque vous passez du temps chez vous, vous avez tendance à souffrir de migraines, irritations des voies respiratoires, des yeux et/ou de la peau, et que ces symptômes s’estompent quand vous aérez ou quittez les lieux pendant un moment, consultez votre médecin généraliste. Celui-ci peut demander que les spécialistes des « ambulances vertes » du Sami (Service d’analyse des milieux intérieurs) en Wallonie ou de la Cripi (Cellule régionale d’intervention en pollution intérieure), à Bruxelles, viennent gratuitement diagnostiquer le taux de pollution de votre habitation.

CO et autres émanations

Les appareils de combustion, les
 cheminées et la hotte doivent être
 entretenus régulièrement pour éviter 
les risques de fuite du mortel mo
noxyde de carbone ou d’autres émanations comme les oxydes d’azote (Nox). Les peintures, colles, meubles, revêtements de sol peuvent contenir et rejeter des composés organiques volatils (COV): à l’achat, préférez les matières naturelles.

  • Pour vous guider: consultez la brochure On refait le mur! Guide des petites rénovations écologiques, saines et accessibles, sur le site ecoconso.be.

Garde-robe

Fuyez les vêtements « techniques », notamment ceux qui contiennent du téflon ou qui ont été traités contre l’eau et les taches. Choisissez plutôt des vêtements en fibres naturelles non traitées, comme le coton et le lin. Évitez les imprimés plastifiés ou caoutchoutés. Pour la lessive, préférez des produits sans parfum et certifiés biodégradables. Si vous recourrez au pressing, cherchez-en un qui travaille de façon écologique.

  • Pour vous guider: une liste de marques et de points de vente de textile bio et/ou équitable est disponible auprès du service-conseil gratuit d’écoconso: 081 730 730 ou info@ecoconso.be.

Nourriture

On peut éviter de nombreuses contaminations en ne chauffant pas les plastiques alimentaires, ni les conserves. Au micro-ondes, on prendra l’habitude d’utiliser des contenants en verre ou en céramique. Plus la température est élevée, plus le risque de migration de substances nocives dans les aliments est important.

  • Ne conservez pas de nourriture dans les plastiques portant les numéros 3, 6 et 7, surtout s’il s’agit d’aliments gras.
  • Évitez de boire l’eau stockée dans les bidons des fontaines à eau.
  • Préférez les casseroles et poêles en acier inoxydable ou enduites de céramique, plutôt que celles couvertes de téflon.
  • N’utilisez plus les ustensiles de cuisine dont le revêtement ou la matière est abîmée, car ils risquent de contaminer davantage vos aliments.
  • Lavez et épluchez les fruits et légumes pour éliminer un maximum de pesticides, car une partie de ceux-ci se concentrent dans leur peau.
  • Variez votre alimentation pour éviter l’accumulation d’un même pesticide et préférez les produits locaux pour éviter les agents de conservation que l’on ajoute aux aliments transportés sur de longues distances.
  • Choisissez des viandes et poissons maigres ou ôtez-en un maximum de gras car les perturbateurs endocriniens ont tendance 
à s’accumuler dans les matières grasses.
  • Préférez les aliments bio, quand c’est possible.
  • Et enfin, ne mangez pas trop de soja ni
 de produits dérivés du soja, et évitez en particulier d’en donner aux enfants de moins de 3 ans, car le soja contient des isoflavones, qui sont des phyto-œstrogènes, eux aussi perturbateurs endocriniens.

Pour aller plus loin

  • Zéro déchet, Sylvie Droulans: plein de recettes maison pour éviter la pollution.
  • Permadétox, Anne Dufour et Catherine Laurent: Tout savoir pour éliminer les polluants dans toute la maison.

Texte: Isa Masson-Loods

Ces articles devraient aussi vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,  maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.