Pour la bonne cause: faites le tour du monde avec Olivia Borlée

Pour la bonne cause: faites le tour du monde avec Olivia Borlée

L’ASBL WAPA se lance un défi géant: parcourir le monde avec vous. Pour cette marche parrainée, l’association belge a fait appel à deux ambassadeurs du pays: Thomas de Dorlodot (sports extrêmes) et Olivia Borlée (athlétisme).

WAPA (pour War-Affected People’s Association) lutte contre l’enrôlement des enfants dans les conflits armés et agit pour leur réinsertion à long terme. Pour mettre en place ses projets à travers le monde, elle a continuellement besoin de fonds. C’est dans ce cadre que l’ASBL lance son “Challenge4WAPA”: l’idée est de relier les villes où elle est active, de Genval à Bukavu.

Ces kilomètres peuvent être réalisés seul(e), en équipe, à pied, à vélo, en skate, en voilier, à moto… Chacun parcourt son petit bout de chemin, et additionnés, ces kilomètres devraient être au nombre de 35.000 le 31 mai, jour de fin du challenge.

Le coup de projecteur d’Olivia Borlée

Pour donner plus de visibilité au défi, l’ASBL a fait appel à une sportive belge bien connue: Olivia Borlée. L’athlète, qui a mis un terme à sa carrière sportive en 2019, n’en est pas à son premier engagement. Depuis longtemps déjà, elle soutient SOS Villages d’Enfants, Plan International et Pink Ribbon. “J’aime m’investir dans des projets et pas uniquement participer aux campagnes, nous explique-t-elle par téléphone. Je m’engage généralement sur du long terme, c’est ce qui me tient à cœur. À l’avenir, j’aimerais prendre part aux projets WAPA, sur place. Cela me plairait beaucoup”.

Une jeune maman touchée

Olivia a été émue par le projet fondé par Solveig Vinamont et Véronique Cranenbrouck. “J’ai découvert WAPA grâce à mon papa (le coach Jacques Borlée, ndlr). Quand Solveig m’a expliqué le travail réalisé, j’ai vraiment été touchée! J’aime prendre part aux associations qui s’engagent auprès des enfants et peut-être un peu plus depuis que je suis maman (sa fille Olga est née le 4 mars dernier)”, confie l’ancienne sprinteuse.

Se réinsérer par le sport

En discutant avec les co-fondatrices, Olivia prend conscience du nombre important d’enfants enrôlés dans des groupes armées. “C’est complètement fou! L’idée que WAPA sortent ces enfants de situations atroces et fasse un vrai travail de réinsertion locale me touche. Et encore un peu plus de savoir que le sport et les activités artistiques permettent à ces enfants et jeunes adultes d’évacuer un vécu difficile”. L’ex-coureuse, aujourd’hui styliste, est persuadée que le sport a un rôle central à jouer dans la réinsertion de ces enfants.

Créez votre équipe!

L’ancienne athlète de haut niveau n’hésitera pas à parcourir ses kilomètres pour soutenir le challenge. “Je viens d’accoucher, donc les quelques kilomètres ne se feront pas en courant, mais à vélo. Même si mes frères en parcourent beaucoup, ce n’est pas le meilleur moment pour eux car ils sont en période de préparation pour les compétitions, alors je vais monter une équipe avec des amis!”.

Pour vous inscrire au “Challenge4WAPA”: wapainternational.org

Ces articles vous intéresseront

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)