Le crudivorisme, une diète dure à cuire

Le crudivorisme, une diète dure à cuire
Unsplash © Jessica Lewis

Manger tout cru, c’est tendance. Mais est-ce vraiment intéressant sur le plan nutritionnel? Quelles précautions prendre quand on adopte ce régime? Une spécialiste nous aide à comprendre ce qu’est le crudivorisme, ce qu’on l’on peut faire ou ne pas faire!

On l’appelle “raw food”, alimentation vivante ou encore crudivorisme… Ce régime alimentaire, très populaire aux États-Unis, a déjà séduit de nombreuses stars comme Gwyneth Paltrow ou Demi Moore et même de grands chefs belges et français. Au cœur de cette nouvelle alimentation: les fruits et légumes (consommés avec leur peau, gorgée d’antioxydants), les oléagineux (amandes, sésame, noisettes…), les graines (chia, lin, tournesol, courge…) et graines germées, les céréales, les algues, les légumineuses et les herbes. Le but est de manger des aliments crus pour absorber un maximum de nutriments. “Lorsque le crudivorisme n’est pas associé à un régime végétarien, on peut y trouver de la viande, du poisson, des œufs crus et des produits laitiers non pasteurisés”, ajoute le Dr Corinne Chicheportiche-Ayache, médecin nutritionniste. Râpés, mixés, déshydratés ou lacto-fermentés, les aliments peuvent être légèrement cuits, à condition de ne jamais dépasser plus de 42°C.

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Texte: Ariane Langlois. Coordination: Anne Deflandre

Plus d’infos nutrition

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)