Voici les 3 signes astrologiques les plus sujets à la déprime

Voici les 3 signes astrologiques les plus sujets à la déprime

Il arrive à tout le monde d’être un peu grognon ou tristounet, surtout pendant les mois d’hiver. Mais si vous l’êtes plus souvent que la normale, c’est peut-être dû à votre signe astrologique.

Tout comme on ne choisit pas le jour où l’on naît, on ne choisit pas notre signe du Zodiaque. Il semblerait que les personnes qui appartiennent aux signes du Gémeaux, du Verseau et de la Vierge soient plus enclines à déprimer. On vous explique pourquoi!

Gémeaux

Vous êtes Gémeaux? Vous êtes extrêmement critique envers vous-même et avez donc tendance à douter facilement. Le Gémeaux se caractérise par sa double personnalité. Il vous arrive parfois d’aimer ou de vouloir une chose et son contraire avec la même intensité. À cause de cet aspect de votre personnalité, vous éprouvez des difficultés à faire des choix clairs. Vous avez tendance à réfléchir beaucoup et chaque projet, aussi petit soit-il, vous entraîne dans un tourbillon de pensées. Un conseil: ne soyez pas si dure avec vous-même.

Verseau

Les personnes appartenant au signe du Verseau sont, tout comme les Gémeaux, très critiques envers elles-mêmes. Si vous êtes Verseau, vous mettez la barre très haut et vous êtes perfectionniste. Si quelque chose ne fonctionne pas comme vous le souhaitez, vous êtes réellement déçue et cela joue négativement sur votre humeur. Un conseil: n’attendez pas autant des autres.

Vierge

Si vous êtes Vierge, vous êtes également une grande perfectionniste. Tout doit toujours être «tip top», en ordre, faute de quoi vous auriez l’impression d’échouer. Lorsque quelque chose ne va pas comme vous l’entendez, vous avez tendance à vous focaliser sur les aspects négatifs de la chose. Un conseil: lâchez prise!

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)