A quand remontent réellement nos premiers souvenirs?

A quand remontent réellement nos premiers souvenirs?
Getty Images

Si vous vous rappelez de vos premiers pas, de votre maman qui change vos couches ou de vos premiers balbutiements, sachez qu’il s’agit probablement de faux souvenirs. C’est ce qui ressort d’une récente étude publiée dans la revue britannique Psychological Science.

Une bonne partie de nos souvenirs d’enfance est le fruit de notre imagination. C’est ce qui ressort d’une étude britannique mise au point par les chercheurs de l’Université de Bradford nommée « Fictional first memories » (en français: « Premiers souvenirs fictifs »).

À quel âge commence-t-on à avoir des souvenirs?

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont interrogé 6000 personnes sur leurs souvenirs d’enfance. Près de 40% des personnes interrogées ont déclaré avoir des souvenirs datant d’avant leurs 2 ans. 890 personnes ont même prétendu avoir des souvenirs de leurs premiers mois de vie. En réalité, les enfants ne sont capables d’avoir des souvenirs qu’à partir du moment où ils apprennent à parler, c’est-à-dire vers l’âge de 2 ans. Ce n’est qu’à l’âge de 5 ou 6 ans que nous commençons à développer une mémoire à long terme.

Créer ses propres souvenirs

Selon les chercheurs, une bonne partie des histoires d’enfance que nous relatons sont en fait le résultat d’une « auto-fiction ». Nous n’en avons absolument pas conscience, mais en réalité, nous avons construit ces souvenirs de toutes pièces.

Les chercheurs ont pu constater cela en analysant les thèmes récurrents dans les discours des personnes interrogées: « Beaucoup de ces premiers ‘souvenirs’ évoquaient la petite enfance, avec un exemple typique: celui de la poussette », explique Martin Conway, co-auteur de l’étude, lors d’une interview accordée au Guardian. Et d’ajouter: « Si un proche raconte ‘ta maman te promenait dans une grosse poussette verte’, alors la personne concernée imagine à quoi aurait pu ressembler cette poussette. Avec le temps, ces fragments d’histoire deviennent un souvenir, et la personne commence à y ajouter des éléments narratifs, comme un mobile qui pendait au-dessus de sa tête. »

À force de voir des photos de nous étant bébé et d’entendre des histoires, nous créons donc des scénarios complets que nous pensons être de réels souvenirs.

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)