Mes collègues sont bizarres

Mes collègues sont bizarres
Au bureau, nos collègues amènent leurs compétences mais aussi leurs manies étranges et leurs drôles de comportements…

Ceux qui dorment

Juste quand ils en ont besoin. Mais n’importe où et en toutes circonstances…

«Mon collègue François bosse énormément. Mais il a ses limites… Quand il est trop fatigué, il demande à un collègue de le réveiller une heure plus tard et disparaît sous son bureau. Deux minutes après, il dort comme un bébé. Les visiteurs ont de temps en temps des frayeurs en apercevant ce demi-corps dépassant sous le bureau, comme un cadavre.» (Annick, 43 ans)

 

Ceux qui partagent

Surtout leur intimité! On sait tout de leur vie, de leur couple et de leur intimité. On n’en demandait pas tant.

«Une de mes collègues appelle sa mère trois fois par jour et lui raconte tout par le menu (en plein paysager), en imitant successivement la voix de sa fille de 4 ans, de son mec… J’ai un peu l’impression de travailler avec l’exorciste!» (Elodie, 25 ans)

 

Ceux qui trichent

C’est une question de principe. Ils trichent au bureau comme avec les impôts, leur mère ou leur compagne.

«La collègue de ma mère est tellement radine qu’elle pique les en-cas dans les casiers de ses collègues et vole aussi des rouleaux de papier toilette.» (Sylvie, 29 ans)

 

Ceux qui soigent leur look

On est raffiné ou on ne l’est pas. Eux le sont. Pour eux et/ou pour leur environnement de travail.

Nous avons quelques hommes à la rédaction de Femmes d’Aujourd’hui. Parmi eux, Nicolas qui, dès qu’il arrive, enlève ses  chaussures et se balade en chaussettes dans tout l’étage. Des chaussettes soigneusement assorties à ses tenues, qui font notre admiration à toutes…

 

L’avis du psy

Patrick Traube, psychologue, explique ce qui régit notre comportement au travail.

Pourquoi notre attitude est-elle différente au travail et à la maison?
Nous avons de multiples facettes et nous avons tendance à nous adapter au milieu dans lequel nous nous trouvons, à la maison, au travail ou avec des amis. Nos comportements sont différents selon les gens avec qui nous sommes et en fonction du milieu dans lequel nous vivons. Cette faculté d’adaptation est une qualité tout à fait positive. En général, les gens qui ont des problèmes – notamment au travail – sont précisément les personnes qui n’ont pas suffisamment développé cette aptitude.

Qu’est-ce qui permet cette adaptation?
Des facteurs dispositionnels (qui dépendent des dispositions individuelles de la personne: son tempérament, sa personnalité…) et situationnels (qui dépendent de l’environnement professionnel). Les personnes qui travaillent dans les crèches ou les écoles ont un milieu de travail plus proche du milieu domestique. Alors que les travailleurs d’une chaîne d’assemblage le sont beaucoup moins… Ça joue aussi.

Infos: www.traube.be

Retrouvez la suite de cette interview et d’autres témoignages de collègues bizarres dans votre Femmes d’Aujourd’hui du 4 mars 2010.

 

Et vous?

Vous avez aussi des collègues bizarres? Racontez-nous

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)