L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty Images

Heures supp’, votre sommeil en pâtit

Par Justine Leupe

Travailler en dehors de ses heures de travail est loin d’être une bonne idée. Une nouvelle étude montre que ce travail supplémentaire a une incidence néfaste sur votre sommeil, mais également sur votre productivité du lendemain.  

Répondre à un mail le soir en arrivant chez soi, terminer un suivi de dossier dans son fauteuil ou encore répondre à un appel de son employeur en soirée sont loin d’être des situations adéquates pour reposer votre cerveau. C’est ce que nous apprend une étude sortie dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health.

Un temps pour recharger les batteries

Des chercheurs de trois universités (South Australia, Eindhoven et Kitasato) ont observé durant deux ans la vie de 230 employés travaillant dans le secteur de la santé après leur journée de travail. Ils ont évalué les différentes activités réalisées par ces travailleurs pour essayer de comprendre l’effet qu’elles pouvaient avoir sur leur santé mentale. Ils se sont principalement concentrés sur la qualité du sommeil, et le détachement cognitif, émotionnel et physique par rapport à leur travail.

Cette étude a démontré que continuer à travailler dans la sphère privée avait un impact négatif sur le sommeil et notre état de stress, aussi bien à court qu’à long terme. Ce temps de travail supplémentaire empiète sur le temps normalement consacré au lâcher-prise, à se relaxer et se détendre. D’ailleurs, si cette période est utilisée à bon escient, les batteries des travailleurs seront mieux rechargées pour bosser le lendemain et être plus performant.

Les meilleures activités à réaliser

Les scientifiques ont pu démontrer que les activités d’entretien ou le fait de s’occuper de quelqu’un avait un effet positif sur la qualité du sommeil. Il en est de même avec les activités de détente: lire, regarder un film, manger en famille… Alors que le sport pratiqué de manière intensive le soir est déconseillé. En effet, le taux d’adrénaline est alors très élevé. Il est d’ailleurs rare d’arriver à s’endormir après un cours de sport, il faut toujours un petit temps avant de trouver le sommeil.

Améliorer sa productivité

Au-delà de passer une bonne nuit avec un sommeil réparateur, pour performer et améliorer sa productivité, il est également conseillé de faire une sieste de trente minutes au milieu de la journée. Si vous en avez la possibilité, ne vous privez pas.

Ces 3 articles parlent de sommeil, jetez-y un œil

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires