Femmes: mieux formées moins libres

Femmes: mieux formées moins libres
Une femme indépendante sur trois gagne moins de 833 euros et est contrainte de dépendre d’un partenaire pour ne pas s’enfoncer dans la pauvreté.

Les femmes font davantage d’études que les hommes, c’est une certitude appuyée par les résultats de l’enquête Demos en Angleterre.
Intitulée «?Anatomie de la jeunesse?», elle indique que la probabilité pour une femme de faire des études supérieures est plus élevée de 23% par rapport aux hommes.

Selon un autre rapport du Higher Education Policy Institute, ces conclusions sont semblables partout dans le monde?: «?Les groupe sociaux les moins favorisés sont de mieux en mieux représentés à l’université, mais il s’agit de femmes dans une écrasante majorité.?»

Une bonne nouvelle??

Selon le SNI (Syndicat neutre pour indépendants en Belgique), une femme indépendante sur trois gagne moins de 833?euros et est contrainte de dépendre d’un partenaire pour ne pas s’enfoncer dans la pauvreté.

En cause, notamment, la répartition des tâches au sein du couple et l’impossibilité pour les mamans de disposer de systèmes de garde flexibles. À quand de vraies réponses politiques à ces vraies questions pratiques??

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)