Écouter trop de chansons de Noël est dangereux pour votre santé mentale

Écouter trop de chansons de Noël est dangereux pour votre santé mentale
Shutterstock

Si comme nous, vous connaissez par coeur les paroles de titre All I want for Christmas de Mariah Carey, nous avons une mauvaise nouvelle pour vous… Écouter trop de chansons de Noël est dangereux pour la santé mentale!

Une fois la fête d’Halloween passée, l’envie d’écouter 7000 fois de suite Last Christmas nous démange: pas d’ambiance de Noël sans musique de Noël! Et pourtant, nous devrions peut-être y renoncer… D’après des psychologues interrogés par Sky News, la magie de Noël mais aussi ses chansons seraient dangereuses pour notre santé mentale. Encore plus, si vous travaillez dans une grande surface où les titres de Noël sont omniprésents durant plusieurs semaines avant les fêtes.

Manque de concentration et solitude

Linda Blair, psychologue, nous informe que “les personnes qui travaillent dans les magasins à Noël ne doivent pas faire attention aux chants de Noël, car si elles le font, elles seront incapables de se concentrer sur autre chose”.

Selon ces spécialistes, écouter des musiques de Noël serait à double tranchants. Au début, cela nous apporte du bonheur car cela nous fait penser aux bons moments passés en famille. Mais à trop en écouter, cela pourrait entraîner une baisse de moral en nous renvoyant à de moins bons souvenirs. Pour certaines personnes, qui n’ont pas ou très peu de famille, ces chansons pourraient même rappeler des moments de solitude et de tristesse. Attention donc à ne pas trop abuser des grands classiques de Noël…

Mais si vous n’avez pas peur, voici notre playlist des meilleurs titres de Noël.

D’autres articles sur Noël?

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)