Coronavirus: je déprime, comment me concentrer pour travailler?

Coronavirus: je déprime, comment me concentrer pour travailler?
Getty Images

La Belgique tourne désormais au ralenti… Le confinement a pris possession de notre pays à 12h hier, 18 mars. Depuis, les informations négatives vont bon train. La situation est loin d’être joyeuse, la déprime et le stress apparaissent petit à petit. Pourtant, la vie continue, privée comme professionnelle. On vous livre quelques astuces pour rester focus durant vos heures de boulot.

Le nombre de personnes qui ont contracté le coronavirus augmente, le nombre de décès aussi… Dur dur d’être totalement sereine face à ces nouvelles. Votre esprit est ailleurs et quelque peu déprimé? Ressaisissez-vous et rythmez vos journées (presque) comme d’habitude.

Qu’est-ce qu’il s’est passé mercredi 18 mars?

Concrètement, les mesures entrées en vigueur la semaine dernière (voir cet article) sont renforcées.

Le travail

Dorénavant, et jusqu’au 5 avril, les citoyens doivent rester chez eux, sauf s’ils sont obligés de se rendre au travail. Les entreprises sont obligées d’organiser du télétravail pour les fonctions où c’est possible. Pour les autres, une distanciation sociale doit être respectée. Si ce n’est pas possible, les entreprises doivent fermer.

Les commerces

Les citoyens peuvent également aller à la pharmacie, chez un médecin, dans un magasin d’alimentation, à la poste, à la banque, chercher de l’essence et aider des personnes qui en ont besoin. Pour les magasins, une personne par 10m2 est autorisée, cette dernière doit faire ses courses durant 30 minutes maximum. Les coiffeurs sont ouverts, mais il ne peut y avoir qu’un seul client à la fois. Pour les livraisons des restaurants, elles continuent, tout comme le take-away.

Les transports

Concernant les voyages à l’étranger, ils ne peuvent s’opérer que s’ils sont essentiels. Les transports en communs sont accessibles, mais réduits. La distanciation sociale doit, encore une fois, être respectée.

Les activités

Pour ce qui est des activités en extérieure, pas de souci pour celles exercées dans les jardins ou terrasses privés. L’activité physique en plein air est recommandée, avec les membres de sa famille ou un ami, mais en respectant un mètre de distance, au moins, entre les personnes. Les rassemblements ne sont pas permis.

Des mesures qui vont occuper les esprits de plus d’une personne ces prochains jours. Pour permettre à votre cerveau d’être, durant quelques heures, focus sur votre travail, même à la maison. Voici nos conseils pour continuer à vivre et travailler sereinement.

Pourquoi êtes-vous déprimée?

Parce que le stress habituel est toujours là (organisation familiale, atteindre des objectifs au boulot…) et à ce dernier s’additionne ceux liés à la pandémie. Même en étant confiné, personne n’a la certitude de rien. La situation économique des entreprises (petites, moyennes et grandes) est loin d’être bonne. La diminution des contacts sociaux (au travail, avec la famille ou les amis) est une réalité.

Accepter le changement

L’épidémie Covid-19 sévit en Belgique et ailleurs, c’est indéniable. Vous devez accepter la situation. Vos habitudes vont changer et ça aussi, vous devez l’accepter. Quand ce sera fait, votre stress diminuera.

Pensez à:

  • Mettre en place un horaire de travail à respecter: réveil, petit-déjeuner, début du télétravail, dîner, télétravail et des pauses. Ne dépassez pas les heures de travail que vous vous êtes fixées (par exemple 8h30 – 17h30), sinon vous ne quitterez jamais votre ordi.
  • Délimiter des heures où vous réalisez des activités avec les enfants, pour vous (sport, lecture, rangement…), en couple, avec des amis (via Skype par exemple).
  • Installer un endroit rien qu’à vous pour travailler et qui ne sera dédié qu’à cela les prochaines semaines. Travailler en pyjama dans son lit est tentant, mais loin d’être productif.
  • Rythmer vos journées, sinon le temps vous semblera long… N’ayez pas trop d’inquiétudes, l’humain à la faculté de s’adapter rapidement à une situation.

Revoir ses objectifs

Votre vie est chamboulée, votre travail aussi. Gardez en tête que si vous n’atteignez pas tous vos objectifs prévus, c’est normal. À situation exceptionnelle, objectif exceptionnel dira-t-on! Fixez-vous-en d’autres, réalisables. Évitez de faire les choses dans la précipitation… Cela vous stressera encore plus.

Continuer de communiquer avec vos collègues

Garder un lien avec vos collègues est indispensable. Rien ne sert à ruminer dans votre coin si vous avez un souci au boulot. Ce n’est pas parce que vous n’êtes plus dans le même espace que vous ne devez plus demander de l’aide ou tout simplement organiser le travail avec vos collègues. Continuez à communiquer par mail, Slack, call conférence… Attention, privilégiez un ou deux canaux de communication pour parler boulot, sinon, vous aurez l’impression que votre espace privé est envahi par le professionnel.

Ne pas regarder les infos toutes les 2 minutes

C’est tentant de se tenir continuellement au courant des dernières informations (surtout en cette période), mais évitez de sortir de votre contexte de travail trop souvent. Surtout pour regarder, lire ou écouter des informations qui pourraient augmenter votre stress. Restez focus le plus longtemps possible. Toute distraction demande un effort pour se concentrer à nouveau. Vous profiterez de vos pauses, fins de journée et soirées pour vos loisirs.

Ces trois articles parlent également de confinement

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)