Body positive: comment arriver à se faire confiance selon Danae Mercer?

Body positive: comment arriver à se faire confiance selon Danae Mercer?
© Danae Mercer sur Instagram

La clé pour accepter son corps dans toute sa singularité? Ne jamais baisser les bras et se battre pour apprendre à regarder avec bienveillance et assurance celui que l’on habite.

La journaliste britannique Danae Mercer, qui a longtemps souffert de troubles alimentaires, a publié ce jeudi 17 décembre une photo illustrant sa lutte contre l’anorexie. Sur Instagram, Danae est célèbre pour ses messages encourageants le “body positive”, ce courant qui invite à s’aimer tel que l’on est. La journaliste use et abuse d’avant-après pour prouver que les filtres tronquent la réalité et qu’afficher de la cellulite, des vergetures et un ventre parfois gonflé est la chose la plus naturelle qui soit.

“Comment arrêter de me détester?”, une question trop récurrente

Ce jeudi 17 décembre, la jeune femme a fait le buzz en postant une photo d’elle il y a quelques années: elle était malade, atteinte d’anorexie. Aujourd’hui guérie, elle s’adresse à toutes les femmes: “Ça ira mieux. Je veux que vous le sachiez. Que ce soit votre relation avec votre corps. Ou avec la nourriture. Ou cette bataille difficile dans votre vie. Un jour, ça ira mieux. Chaque jour, je reçois des messages sur les troubles de l’alimentation et les problèmes d’image de soi. ‘Comment arrêter de me détester?’, ‘Comment commencer à me sentir en confiance?’, ‘Comment mettre fin à ce cycle frénétique?’ Comment. Et comment. Et comment?”, indique-t-elle. Et de poursuivre: “Je n’ai pas toutes les réponses. Mais je sais ceci: si vous abandonnez, vous ne gagnerez jamais. Vous devez continuer d’essayer. Pas à pas. Au jour le jour. Avancer jusqu’à ce que vous sentiez à nouveau le soleil”.

Anorexique, Danae a su se relever

“Je sais que parfois, cela peut sembler impossible”, déclare la journaliste, devenue influenceuse, avant de se livrer sur son passé difficile. “Il y a des années, mon monde a implosé. Ma mère est morte et tout s’est brisé. Et quand je pensais que ça ne pouvait pas être pire, ça l’était. Encore. Et encore. Contrôler la nourriture est devenu mon radeau de sauvetage. Et la guérison était difficile”.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Mais de cette période sombre dont elle ne pensait jamais sortir, Danae dit qu’elle a été bénéfique ou du moins instructive: “J’ai appris un grand secret rugissant à travers tout cela: nous les femmes, nous sommes fortes. Nous sommes incroyablement, indéniablement fortes. Et nous avons le pouvoir en nous pour retrouver notre équilibre. Aimer à nouveau nos corps. Pour nous alimenter à nouveau. Pour retrouver l’amour de soi. Nous devons juste continuer. Un pas, un trébuchement à la fois. Ça ira mieux”.

Un message simple, sans détours, encourageant, que toutes les femmes devraient lire pour se regarder avec amour dans le miroir.

Plus d’articles Body positive

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)