Témoignage: “La PMA était notre dernier espoir de devenir parents”

Témoignage: "La PMA était notre dernier espoir de devenir parents"
© Getty Images

Aline et son compagnon ont mené un véritable combat contre l’infertilité pendant près de trois ans. Un parcours médicalisé que les futurs parents ont cru être leur dernier espoir d’avoir un enfant… Jusqu’à ce que la vie en décide autrement!

Depuis les années 80, la procréation médicalement assistée permet aux couples en situation d’infertilité de devenir parents. Selon l’Institut Européen de Bioéthique, le nombre de bébés nés grâce à cette technique s’élèverait à plus de 5 millions à travers le monde. Des chiffres qui donnent espoir à tous ceux pour qui l’infertilité est une grande épreuve et une réelle souffrance.

Ce mal-être, Aline* et son mari François* le connaissent bien puisqu’ils ont, eux aussi, eu à vivre un parcours PMA. Un chemin qui semblait être leur seul et unique moyen pour eux de devenir parents. Et s’ils attendent aujourd’hui leur premier enfant, leur chemin est rempli de rebondissements et ne finit pas comme on s’y attend. En effet, Aline a eu la surprise de tomber enceinte naturellement.

Trois ans de combat contre l’infertilité

C’est en 2018 que le couple décide de faire un bébé. Fraîchement mariés, les amoureux se sentent prêts à accueillir un enfant: “On a toujours parlé de fonder une famille ensemble. Et cette période semblait être la bonne pour se lancer dans un projet bébé: on avait quitté notre ancien appartement vétuste pour un plus grand avec deux chambres, et on venait de se marier. On s’est dit ‘ça y est, c’est le moment!'”. La jeune femme arrête sa pilule et se réjouit à l’idée de porter bientôt la vie, mais ne se met pas la pression pour autant: “je savais que tomber enceinte pouvait prendre plusieurs mois, voire un an dans certains cas, alors je suis restée sereine”.

Mais très vite, elle se rend compte que quelque chose cloche: “Après l’arrêt de la pilule, je n’ai eu aucun cycle, pas de règles, rien. On a d’abord pensé que j’étais tombée directement enceinte, mais après des tests de grossesse négatifs et l’absence de règles, on a compris que quelque chose n’allait pas”. La jeune mariée prend alors rendez-vous chez sa gynécologue, qui lui annonce après une échographie qu’elle souffre du syndrome des ovaires polykystiques.

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Plus de témoignages de Femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)