Témoignage: “Je suis tombée enceinte en même temps que ma mère deux fois de suite”

Témoignage: "Je suis tombée enceinte en même temps que ma mère deux fois de suite"
© Getty Images

C’est une situation qui peut sembler cocasse ou étrange, et pourtant, elle n’est pas si rare que ça! Une de nos lectrices est tombée enceinte en même temps que sa maman et nous explique quel impact cela a eu sur leur relation. 

On le sait, les femmes tombent aujourd’hui enceinte de plus en tard. En 2019, elles avaient en moyenne 30 ans à la naissance de leur premier enfant, si l’on en croit les chiffres d’une étude menée par l’UCL. Mais au-delà des statistiques, certaines femmes sont mamans assez jeunes et peuvent même tomber enceinte en même temps que leur propre mère. C’est ce qui est arrivé à Florence, 53 ans et maman de quatre enfants, qui a donné naissance à ses deux ainées alors que sa maman était elle aussi enceinte. Une situation qui a creusé un fossé entre les deux femmes. Elles ont, fort heureusement, fini par se retrouver.

17 ans et en pleine crise d’adolescence

Si Florence est aujourd’hui une adulte assez réfléchie, elle est passée durant son adolescence par une grosse crise identitaire. Ainée d’une fratrie de 4 filles, Florence en avait assez d’avoir à épauler sa maman et s’occuper de ses sœurs. Une crise d’ado qui la poussera dans les bras d’un garçon. Très vite, elle tombe enceinte, alors qu’elle a à peine 17 ans. “Je crois qu’inconsciemment je voulais m’enfuir, vivre ma propre vie… cette grossesse surprise tombait à pic. Il faut dire que les choses étaient assez compliquées à la maison: ma maman avait récemment rencontré un homme – qui sera mon beau-père pendant 25 ans – et il était un peu venu foutre le bazar dans notre bulle de filles. On vivait très modestement mais on formait une bonne équipe ma mère, mes trois sœurs et moi… jusqu’à ce qu’il arrive. Bien sûr, ce n’est que bien plus tard que j’ai pris conscience de ça, pas lorsque je suis tombée enceinte pour la première fois… J’étais bien trop jeune pour le comprendre”.

À l’annonce de la grossesse de Florence, sa maman lui demande ce que la jeune fille va faire: se marier ou élever le bébé avec elle? Rappelons que nous sommes dans les années 80. La maman semble quelque peu perdue, et pour cause: elle a à peine 35 ans, et son nouveau conjoint – qui est beaucoup plus jeune qu’elle – souhaite lui aussi avoir des enfants. De plus, elle a, elle aussi, eu son premier enfant à 17 ans… Elle sait donc combien cela peut être difficile d’être mère très jeune. Mais Florence ne comprend pas l’amour et la détresse de sa mère. “Aujourd’hui je me rends compte que ma mère n’était tout simplement pas prête à être grand-mère. Imaginez, elle avait à peine 35 ans!”. Très vite, Florence apprend que sa maman attend elle aussi un enfant, tant désiré par son conjoint, qui était assez jaloux de la future maternité de Florence.

Deux grossesses qui séparent

On aurait pu croire que ces grossesses rapprocheraient les deux femmes, mais ce fut plutôt l’inverse. Florence part vivre chez ses beaux-parents: “Je ne voulais plus vivre chez ma maman, je voulais faire ma vie et me concentrer sur ma famille en devenir. Et si je n’étais pas jalouse que ma mère attende un enfant, je ne comprenais pas pourquoi elle en voulait encore à son âge… J’avais l’impression qu’avec 4 enfants, il était temps pour elle de laisser la maternité à d’autres, de se contenter sur ses filles. Je crois que oui, je lui en voulais un peu de refaire des enfants”.

Florence vit sa vie de jeune mariée et de jeune maman. Très vite, elle retombe enceinte. Elle voit sa maman une ou deux fois, pas plus, et apprend qu’elle attend elle aussi un enfant à 37 ans. Florence est dans l’incompréhension totale. Un fossé se creuse irrémédiablement entre les deux femmes, qui vivent leurs grossesses séparément et ont peu de contacts toutes les deux. Florence part vivre en Allemagne avec son mari, et revient de temps en temps en Belgique. Quand elle est de retour au pays, Florence passe voir sa maman, surtout pour que ses filles puissent connaître leurs tontons qui sont pourtant plus jeunes qu’elles. Malgré tout, on ne peut pas dire que mère et fille se rapprochent vraiment.

Un divorce et une remise en question

Florence à 23 ans quand elle quitte le père de ses filles. Elle revient au pays et se rend compte combien elle reproduit l’histoire de sa maman: deux enfants très jeune, un divorce à 23 ans… tout comme sa propre mère. Après avoir vécu deux ans à Bruxelles, Florence se rapproche de sa maman et va vivre à côté de chez elle. Une proximité qui apaisera les tensions entre les deux femmes. “Cela ne m’a pas sauté de suite aux yeux, mais il est clair que nous avons le même parcours. Et je dois bien avouer que cela m’a fait beaucoup réfléchir: je me suis rendu compte de toutes les difficultés que ma maman a dû traverser et combien c’est une femme forte. Elle n’a pas eu la vie facile et moi non plus. Quand j’étais jeune, je lui en voulais beaucoup et pour tellement de choses! Mais en marchant sur ses traces, j’ai compris qu’elle avait fait tout ce qu’elle pouvait, avec ce qu’elle avait et surtout avec sa réalité”.

Florence aura deux autres enfants. Aujourd’hui, sa fille cadette est âgée de 17 ans et est, elle aussi, enceinte. Et la future grand-mère se rend compte combien cette situation a dû être difficile à vivre pour sa propre maman: “Ma dernière fille a fait un déni de grossesse et a appris qu’elle attendait un bébé alors qu’elle était enceinte de presque 6 mois. Ce fut un choc pour moi… Et encore une fois, je me suis retrouvée dans la peau de ma maman, qui a eu a accepter ma grossesse, alors que j’étais si jeune. Vraiment, je ne comprenais pas tout ce par quoi elle est passée, mais sa réalité est maintenant la mienne et je peux vous dire que l’on se prend une énorme claque. Je comprends aujourd’hui qu’elle n’était tout simplement pas prête à être grand-mère alors qu’elle était si jeune et qu’elle avait encore une vie de femme à vivre. Je peux dire qu’aujourd’hui, ma mère est pour moi un modèle et je me dis souvent que si elle a pu affronter ces épreuves, moi aussi je le peux… Et ça me donne beaucoup de force”.

Plus de témoignages de femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)