La session de janvier approche: voici 7 conseils pour réussir votre blocus

La session de janvier approche: voici 7 conseils pour réussir votre blocus
Getty Images

Pour les étudiants, fin décembre sonne la fin du premier quadrimestre, des vins chauds sur les marchés de Noël et des virées shopping pour trouver des cadeaux pour toute la famille. D’ici la fin de la semaine, le syndrome « blocus » les aura touchés. Il est temps de s’y mettre pour réussir ses examens! Mais comment bien travailler?

Ok, on vous l’accorde, le blocus de Noël est loin d’être le plus facile, entre les fêtes de famille, le Nouvel An et l’impatience de déballer les cadeaux, il faut caser des périodes d’études. Oui, il est temps de s’attaquer aux syllabi! Cette idée ne vous réjouit pas des masses: c’est normal! Rester enfermée dans une chambre, assise à votre bureau durant quelques semaines n’a rien de sexy. Voici quelques conseils pour réussir au mieux ce blocus et faire en sorte qu’il ne soit pas un supplice. Avis aux parents: faites en sorte que vos enfants voient cet article!

1. Être motivée

Démarrer un blocus avec les pieds de plomb ne vous mènera nulle part. Vous devez vous donner l’envie de réussir. Et vous poser certaines questions pour voir au-delà de cette période d’examens: « Pourquoi vous vous êtes lancée dans ces études? Qu’est-ce qu’elles vous permettront dans le futur?… » Toutes ces réponses peuvent être un joli coup de boost pour votre moral.

2. Vivre sainement

Pour bien mémoriser vos cours, l’idéal est d’avoir une bonne hygiène de vie: manger sainement, boire de l’eau, bien dormir, faire du sport, vous relaxer quand vous en avez besoin, bien respirer pour être focus sur votre étude.

3. Se sentir bien

Pour étudier efficacement, vous devez vous sentir bien, mettre des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise et n’avoir ni trop chaud, ni trop froid. Si ce n’est le cas pas, vous ne serez pas concentrée et ne penserez qu’à votre inconfort.

4. S’organiser et être ordonnée

Avant de débuter une session d’étude, prévoyez tout ce dont vous avez besoin: vos cours, des fluos, des stylos, des feuilles, de l’eau, un thé ou un café… Si au milieu de votre temps d’étude, vous devez vous lever pour aller chercher un livre, vous serez très vite déconcentrée. Par contre, votre smartphone est loin d’être un outil indispensable. Il ne vous sera d’aucune utilité pour réviser, bien au contraire.

5. Faire des pauses

Pour être efficace, vous devez étudier durant des périodes de 50 minutes et enchaîner avec des micro pauses: pour aller aux toilettes, jeter un coup d’œil par la fenêtre, vous aérer… mais pas plus de 5 minutes. Vos longues pauses se font lors des repas. Mais attention, ne vous lancez pas dans la dernière saison de la Casa de papel, sinon, il vous sera impossible de décrocher. Ces pauses plus importantes ne doivent pas être des temps de repos qui vous empêchent de reprendre votre étude par la suite.

6. Étudier efficacement

Dans un premier temps, vous devez bien comprendre votre cours, avoir une vue d’ensemble et par après une idée plus précise de tous les chapitres. Quand vous arriverez au moment de la mémorisation, votre cerveau aura déjà connaissance de la matière. Deuxièmement, vous devez mémoriser vos cours. Ils seront fixés dans votre tête lorsque vous serez capable de les répéter avec vos propres mots. Gardez en tête que lire des dizaines de fois un cours ne sert pas à grand chose! Le mieux est de se créer un planning et d’y indiquer combien de jours ou demi-journées vous passez sur chaque cours en le divisant en nombre de pages ou chapitre. Vous pourrez ainsi voir facilement l’avancée de votre étude.

7. Bien choisir son lieu de travail

La chambre reste l’endroit numéro un des étudiants pour étudier. Mais attention: qui dit chambre, ne dit pas lit. Vous devez résister et ne pas aller faire un petit tour sous la couette. Beaucoup d’étudiants optent aussi pour les bibliothèques. Prises d’assaut en cette période, une chouette alternative à ces dernières est de se rendre dans des espaces de co-working. Certains proposent des formules « spéciales » blocus.

En voici quelques-uns qui pourraient vous plaire

The Mug (Bruxelles et Enghein)

The Mug dispose de trois implantations: à Flagey, Schuman et Enghein mais n’accueille les étudiants que dans ces deux derniers lieux. Pour un montant de 70 euros par mois, vous aurez accès à l’espace de co-working 24h/24 et 7j/7. En plus de cet espace, vous pourrez utiliser une salle de réunion 3h par jour, si vous la réservez à l’avance. Pratique pour réviser avec un pote ou si vous avez besoin de cours particuliers. Et pour vous donner la pêche, vous pourrez vous servir de thé et de café tout au long de la journée! Pour plus d’infos, c’est par ici et la réservation se fait via coffeebreak@themug.be.

Espaces Regus et Spaces (Belgique)

International Workplace Group, présent un peu partout en Belgique (Braine L’Alleud, Liège, Waterloo, Namur, Bruxelles…), met à disposition 36 endroits de co-working gratuitement pour tous les étudiants (dans les limites des places disponibles). Sur présentation de leur carte étudiant, ils pourront bénéficier d’un emplacement dans des bâtiments modernes, du lundi au vendredi de 9h à 17h, du Wi-Fi, du café et du thé. Attention, tous les espaces Regus et Spaces ne participent pas à cette action, notamment celui de Louvain-la-Neuve. Renseignez-vous ici.

Coworking La Louvière

Si vous habitez dans le Hainaut, vous pouvez mettre le cap sur Coworking La Louvière. Cet espace de travail ouvre ses portes aux étudiants gratuitement de 8h30 à 17h du lundi au vendredi durant le blocus. Et là encore, vous pourrez profiter d’un petit café ou thé quand cela vous chante. Rendez-vous sur leur site pour plus d’infos.

Pour bien préparer vos examens, lisez ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)