Un coach sportif perso: vraiment utile ou caprice de star?

Un coach sportif perso: vraiment utile ou caprice de star?
Pas un people qui n'ait son entraîneur privé, sans qui ce serait vraiment "impossssiiiiibleuh" de garder la forme. Mais est-il vraiment nécessaire d'en passer par là pour se remettre au sport? N'écoutant que notre courage, nous avons testé une heure de coaching avec Benoît Myaux, personnal trainer et diététicien au Club Aspria Louise.

Ce qu'on en a pensé

  • C'est dur dur, surtout quand on part de zéro, car le coach ne vous lâche pas. Pas de pitié, sauf (quand même!) quand on a une crampe.
  • C'est très intéressant car on fait toutes des erreurs de positionnements durant les exercices. Malheureusement, chacune les siennes, donc difficile de généraliser. Moi par exemple, je ne regarde pas devant moi (apparemment, c'est nécessaire pour maintenir une position correcte) et durant les abdos, je compense avec les cuisses notamment. C'est ça qui est pratique avec un coach, il fait du sur mesure. En fonction de son cas perso, il fait travailler des zones spécifiques pour remédier aux faiblesse et pour bien repositionner le corps. 
  • Ca sert sur le long terme. On se rend compte qu'avec un mimium d'équipement, on peut arriver à faire beaucoup d'exercices efficaces et assez difficiles, comme les squats par exemple.

Notre avis: franchement, si on n'a pas le temps d'aller en salle sur le long terme et qu'on veut faire du sport chez soi, c'est vraiment utile de commencer avec l'encadrement d'un professionnel car on apprend à faire les exercices correctement. Cela évite de se blesser et cela permet de travailler plus efficacement.

Quand le coach n'est plus là et qu'on travaille seule, l'idéal est de le faire devant un grand miroir pour vérifier sa position.

Merci à l'Aspria Louise dont le cadre très cosy et la salle de fitness super équipée a rendu l'exercice très agréable.  La récompense ensuite, c'est le passage dans la piscine chauffée baignée dans une lumière bleutée; un bonheur!

Prochain test (en janvier): Faire du sport permet-il de faire évoluer la silhouette sans faire de régime strict?

 

3 questions à  Benoît Myaux

Quelles sont les erreurs classiques de ceux qui souhaitent recommencer le sport?

Vouloir aller trop vite! Surtout les femmes. Les hommes sont plus patients, ils se mettent moins la pression.

Comment se passe la première séance?

Elle sert de manière globale à étudier le mode de vie. La plupart des gens savent ce qu'il faudrait changer mais concrètement, ils ont du mal à mettre en pratique. La stratégie gagnante consiste à changer de petites choses à la fois pour éviter la frustration. Au niveau purement physique,  on teste l'équilibre, la psychomotricité, la résistance, la motivation et on détecte les faiblesses éventuelles.

Comment éviter que vos élèves abandonnent leurs objectifs en cours de route?

Le coach sert d'aiguillon! Cela dit, il est normal que l'organisme renacle  quelque temps après le début du programme. On se sent fatigué, on manque de ressort mais c'est simplement un cap à passer. Au bout de 12 semaines, en principe, on est sur les rails!

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)