Semaine 6: Marjorie teste pour vous le programme Body By Lucile été 2020

Semaine 6: Marjorie teste pour vous le programme Body By Lucile été 2020
© Marjorie Elich

La promesse de cette formation en ligne? Se forger un corps tonique et une silhouette affinée en 8 semaines grâce à un programme « online », basé sur du sport, une alimentation équilibrée et du coaching mental. Jusque-là, rien de neuf sous le soleil. Si ce n’est cette notion de bienveillance érigée en mantra: « Se faire du bien sans se faire du mal! ».

J’ai déjà testé plusieurs programmes: celui où on compte les points m’a transformée en obsédée de la pesée d’assiette (qui vire au drame quand on n’a pas de balance pour savoir combien de grammes de pâtes on a dans l’assiette), celui où on nous crie dessus en mode instructions militaires pour qu’on ne lâche rien et qu’on fasse encore dix pompes m’a fait connaître mes limites (oui, je préfère prendre l’apéro plutôt que de m’entraîner comme une forcenée), celui où on ne mange que du chocolat et des glaces au caramel beurre salé (ne cherchez pas, c’est moi qui l’ai inventé et, surprise, il ne fonctionne pas!).

Un programme où l’on peut continuer à se faire plaisir

Déçue par ces années de yo-yo et de promesses non tenues, je n’ai pourtant pas abandonné tout espoir de retrouver un jour un corps musclé et un dynamisme supérieur à celui du poulpe. C’est donc avec optimisme et une volonté à toute épreuve que j’ai attaqué le programme de Lucile Woodward, ancienne journaliste médicale, devenue désormais une célèbre coach sportif. Comme elle le dit elle-même, avec son sourire légendaire: « Je ne suis pas un coach de stars, mais bien de la vraie vie, des vrais gens ». Lucile prône une « reprise de vie douce et non traumatisante, une approche holistique de la forme, subtil équilibre entre le corps et le mental, qui va au-delà de la simple condition physique ». En plus, elle nous promet qu’on peut continuer à manger du chocolat et ça, ça me va très bien!

Petit récap de ma sixième semaine

Semaine après semaine, je vous embarque dans mes aventures, entre prises de mensurations et craquages incontrôlés. Allez, c’est parti!

Jour 1, Marjorie, 46 ans, sportive

Le lundi, le jour où tout recommence, où on a une motivation béton pour effacer les apéros ou la pizza du week-end et faire sa fête aux poignées d’amour (je vous conseille cette vidéo gratuite très efficace). Même si ce n’est pas à l’ordre du jour, j’ai envie de courir, de me dépenser, de me faire plaisir. Avant, lorsque je m’inscrivais sur une appli de sport ou de nutrition et qu’il fallait compléter son profil, je cochais toujours la case « activité moyenne ». Mais ça c’était avant. Désormais, je me considère comme une sportive, une vraie, de celles qui enfilent leurs baskets pour autre chose qu’un look cool. Grâce à mon chien que je sors 3X/jour, je marche environ 40 km par semaine. Chaque jour, j’essaye de faire mes 10.000 pas, le minimum pour rester en forme. Même si de temps en temps, ma chienne se fait un peu tirer l’oreille. C’est un comble!

Jour 2, en mode warrior

Comme on approche de la fin des 8 semaines, le programme s’accentue. Ce matin, j’ai enchaîné un cours de renforcement musculaire « fessiers intensifs spécial anti-cellulite » et le désormais célèbre « brûle-graisse express ». La première vidéo de 25 minutes est vraiment intense et je suis fière de moi parce que c’est la première fois que je parviens à faire tous les exercices, sans m’arrêter et sans pleurnicher. Je vois même des gouttes de sueur me couler le long des bras. Bon, je ne vous ai pas fait de photos mais je vous jure que c’est vrai! Par contre, mes jambes ont été tellement sollicitées qu’elles tremblent et que je dois m’arrêter à la moitié de la deuxième vidéo. Pas grave, je change les exercices et les remplace par des bras. Rien ne m’arrête, je suis une tueuse, je suis une guerrière! Si vous voulez un aperçu gratuit d’une séance express, en voici une de seulement 5 minutes inspirée du programme de cet été.

Jour 3, mi-parcours

Lorsque je monte sur ma balance, elle m’affiche -6 kg. J’en ai presque les larmes aux yeux. J’exagère, bien sûr, mais à peine… Parce que même si j’ai commencé ce programme pour me remettre en forme, gagner en qualité de vie et être en meilleure santé, la perte de poids est la cerise sur le gâteau, que dis-je, sur la salade quinoa-lentilles. Mon IMC est loin d’être correct mais je suis passée d’obésité à surpoids et ça, c’est top. Selon les calculs de poids idéal, je devrais encore me débarrasser de 12 kg. À part me couper un bras, je vois pas trop comment je vais faire ça! Perso, je visais -10 kg, ce qui veut dire que j’ai fait plus de la moitié de mon objectif personnel. Et donc, au diable les calculs d’IMC, moi je me sens déjà tellement mieux qu’il y a 6 semaines.

Jours 4, bonne nuit les petits

Comme la semaine dernière, je n’ai pas le temps de pratiquer ma routine avant de démarrer ma journée. Je ne rentre chez moi que tard et m’affale dans le canapé. Normal, quoi! J’allume la télé et tombe sur une émission concernant le mal de dos. Ni une ni deux, je mets en pause et me branche sur le programme du jour. Après un cours de danse beauuuuuuucoup trop simple pour moi, j’enchaîne avec la deuxième vidéo, le même « brûle-graisse express » qui a eu raison de moi avant-hier. Cette fois, malgré ma grosse journée et l’heure tardive, je parviens à la terminer. Je termine la séance au bout de ma vie mais super fière de moi, I DID IT! Qui c’est qui va faire un gros dodo?

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Texte: Marjorie Elich

Résultats des semaines précédentes

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)