Prenez de la graine (germée)

Prenez de la graine (germée)
Hier, cantonnées à l’univers des bobos végétariens.  Aujourd’hui, stars des dîners chics. Histoire des petites graines qui montent…

Luzerne, radis, moutarde, cressonnette, lentilles… avec leurs petits frisottis végétaux, elles nous font de l’oeil au supermarché. Bonne nouvelle: on peut aussi les faire pousser à la maison.

UN ALIMENT PARFAIT?

Selon les spécialistes de la nutrition, les graines germées constituent un aliment sain, bon pour la santé, hypocalorique et contenant une belle quantité de vitamines A, B, C, D et E, de fer, de calcium, de magnésium, de zinc, de protéines végétales… Un rêve? Non, une réalité! Même si le processus n’est pas encore bien compris, on a constaté qu’une fois germés, les légumes, céréales et légumineuses multiplient leurs valeurs nutritives. Ainsi, après cinq jours de germination, la vitamine C du blé augmenterait de 600 %! La A de 300 %. La B de 50 à 300 %. D’autre part, la germination agit comme un booster de protéines: ces aliments présenteraient un taux supérieur à celui trouvé dans la viande. Avantage supplémentaire pour les femmes soucieuses de leur silhouette: les graines germées sont également rassasiantes.

 

CROQUANTES ET SAVOUREUSES

Jusqu’à présent, peu de scientifiques se sont sérieusement intéressés aux graines germées et les études valables manquent. D’autre part, comme on ne les  consomme qu’en petite quantité (quelques dizaines de grammes par repas), les doses totales ingérées restent faibles. Néanmoins, elles sont une bonne manière de découvrir de nouveaux végétaux, tout en innovant en cuisine. On n’a encore rien trouvé de mieux pour apporter un croquant ainsi qu’une saveur originale aux salades lambda: le fenouil est anisé, le chou rouge est piquant, la luzerne est douce, le radis est poivré, le quinoa est noisetté… En revanche, pas question de s’enfiler des barquettes entières à chaque repas: il vaut mieux les intégrer dans des menus variés et équilibrés… Consommées en grandes quantités, certaines variétés se révèlent parfois irritantes pour les intestins sensibles.

 

LA CULTURE? SIMPLISSIME

C’est l’une des activités préférées des institutrices maternelles: les élèves placent quelques graines sur un coton d’ouate qu’ils rincent régulièrement,
et après 2 à 8 jours, des germes apparaissent. Obtenir des graines germées chez soi n’est pas plus difficile! Il faut juste un minimum de matériel (une passoire, un bocal à confiture), un peu d’eau, de l’air et de la lumière. Les matières premières – les graines – sont vendues dans les magasins bios, où le choix est vaste: radis, tournesol, raifort, moutarde, poireau, betterave, ail… Outre les légumes, ça marche aussi avec des céréales: quinoa, sarrasin, épeautre, blé, etc. Ou des légumineuses: lentilles, pois chiches, haricots rouges ou blancs, etc. Les seules que l’on ne peut faire germer sont les solanacées (tomates, poivrons, pommes de terre) qui contiennent un poison, la solanine.

 

MODE D’EMPLOI

Choisissez toujours des graines bios et comestibles.

  1. Laissez une à deux cuillères à soupes de graines tremper dans de l’eau fraîche pendant 1 à 12 heures (en fonction des espèces). Cela les revitalise et leur
    permet de rentrer dans une phase active.
  2. Rincez-les sous l’eau courante et disposez-les dans la passoire ou le bocal en verre recouvert de tulle. Ne les laissez pas dans l’obscurité totale mais ne les
    exposez pas directement au soleil.
  3. Renouvelez l’opération de rinçage une à deux fois par jour. Placez le bocal sous l’eau courante et retournez-le sur un égouttoir ou sur le rebord de l’évier.
    Si les graines sont dans la passoire, passez juste celle-ci quelques secondes sous le robinet et égouttez.
  4. Chaque variété possède son propre temps de germination: vingt-quatre heures pour les lentilles et les pois chiches, cinq jours pour le fenouil, deux jours
    pour la luzerne…
  5. Une fois que le germe apparaît, la pousse est mangeable. On rince une fois encore et l’on conserve le tout au frigo. Sans trop attendre pour les savourer.

 

POURQUOI ÇA RATE?

Les erreurs de débutantes sont souvent liées au désir d’attendre trop longtemps. Du coup, des moisissures se développent sur les germes. Après deux jours déjà, les graines germées peuvent être dégustées. N’oubliez pas de les rincer abondamment une à deux fois par jour. Et de laisser ce mini-jardin-santé au frais. Pour un premier jet, évitez les graines qui mettent longtemps à pousser: persil, chou rouge, lin… Les inratables sont la luzerne, le quinoa, les lentilles, les pois chiches, le tournesol, les amandes (qui ne germent pas mais gonflent et acquièrent un goût à se damner!).

 

COMMENT ON LES CUISINE

Une fois qu’on les a fait pousser, cette verdure ne sert pas qu’à fair

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)