L’épidémie de grippe menace d’arriver en Belgique

L'épidémie de grippe menace d'arriver en Belgique
Getty Images

En cette période de froid, les cas de grippe ne cessent d’augmenter en Belgique. La semaine dernière, le seuil épidémique a été franchi, mais pour parler d’épidémie, ce seuil doit être franchi deux semaines d’affilée, comme le rapporte l’institut national de santé publique de Belgique Sciensano. 

Après avoir conquis toutes les régions de l’Hexagone, l’épidémie de grippe frappe désormais aux portes de la Belgique. Frissons, toux, fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, fatigue… Chaque semaine depuis le début du mois de janvier, les Belges sont de plus en plus nombreux à consulter leur médecin à cause d’un état grippal.

Les cas de grippe en hausse

Entre le 7 et le 13 janvier, 72 personnes sur 100.000 habitants se sont rendus chez le médecin parce qu’ils présentaient les symptômes liés à cette infection virale. La semaine suivante, ce taux s’élevait à 87 personnes, tandis qu’entre le 21 et le 27 janvier, il atteignait 198 personnes sur 100.000 habitants.

Pas encore d’épidémie

Malgré une forte augmentation du nombre de cas de grippes, il est encore trop tôt pour parler d’épidémie. Pour que l’épidémie soit officiellement déclarée par l’institut national de santé publique de Belgique, il faut en effet que le seuil de 157 consultations pour 100.000 habitants soit dépassé pendant deux semaines consécutives, et qu’au moins 20% des échantillons provenant de voies aériennes prélevés soient positifs au virus de la grippe.

Éviter la grippe

Rappelons que la grippe est une maladie contagieuse, qui peut se compliquer ou présenter des formes graves, voire être mortelle dans certains cas. Quand la grippe s’installe, il est donc est important de prendre les précautions nécessaires afin de ne pas propager l’infection. Retouvez les 5 gestes simples pour éviter la grippe ici!

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)