L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Doper sa mémoire

La mémoire ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Tant au niveau social que professionnel, vous …
La mémoire ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Tant au niveau social que professionnel, vous avez intérêt à la chouchouter pour rester performante.

On ne naît pas avec une bonne ou une mauvaise mémoire. En revanche, certaines utilisent mieux cette machine complexe. Voici quelques astuces pour doper sa mémoire.

  • Plutôt que de plonger directement sur votre planning, tentez de vous rappeler mentalement les rendez-vous de la journée. Même procédé pour la liste des courses: écrivez-la (ce qui renforce la mémoire), relisez-la à voix haute, prenez-la dans votre sac mais habituez-vous à ne pas la regarder. Vérifiez, juste avant le passage à la caisse, si vous n'avez rien oublié… En quelques semaines, les progrès sont fulgurants!
  • Les plus grands ennemis de la mémoire, ce sont tous ces gestes effectués machinalement. Quand vous déposez vos clés, vos lunettes, votre GSM quelque part, prenez le temps d'enregistrer l'information et de photographier mentalement le lieu où vous déposez vos affaires. Vous n'éprouverez aucune difficulté à les retrouver!
  • Soyez passionnée: notre cerveau capte et retient mieux ce qui aiguise notre intérêt. D'autre part, tous les scientifiques l'affirment: la meilleure manière de prévenir le vieillissement de la mémoire, c'est d'avoir des activités intenses, que ce soit dans le cadre professionnel ou celui des loisirs. A vous les musées, les virées à la bibliothèque, l'apprentissage d'une langue étrangère
  • Le jeu améliore les capacités de concentration, de mémorisation et de déduction. Le tiercé gagnant pour entraîner ses neurones! En revanche, évitez les exercices des programmes d'entraînement sur ordinateur ou console et autres ateliers de mémoire, ils ne stimulent généralement qu'une seule zone du cerveau. Mieux vaut des activités intégrées dans le quotidien, stimulant tous les sens.

Que manger?

  • Le bon gras: surtout des acides gras essentiels, à raison d'une cuiller à soupe par jour. On les trouve dans les huiles de colza, de noix, de germes de blé et de soja mais aussi dans les poissons, les oeufs Colombus (enrichis en acides gras), les noix…
  • Les sucres: privilégiez ceux qui se digèrent lentement, en passant progressivement dans la circulation sanguine. le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre, le blé, les céréales, les fruits, les légumes… sont parfaits. Préférez les céréales complètes et bios (cultivées sans pesticides).
  • Les protéines: l'oxygène, indispensable, est transporté dans le sang par les globules rouges sur lesquels il est fixé via l'hémoglobine. Or, moins il y a de fer dans notre alimentation, moins les globules rouges seront riches en hémoglobine. Dans mon assiette La viande (rouge et blanche), les abats, le poisson et le boudin.

Contenu des partenaires