L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty Images

Survivre aux vacances avec un ado: les conseils de Pascal, “le grand frère”

La cohabitation en famille est parfois compliquée, à tel point que la perspective de vacances tous ensemble peut ne pas nous emballer. Suivez les conseils de Pascal Maquin, le célèbre “grand frère”, pour éviter le conflit.

Les vacances sont attendues par beaucoup de familles avec impatience, cette année. Mais pour un petit nombre d’entre elles, elles signent aussi la poursuite de la cohabitation H24 initiée par la pandémie de coronavirus. Rien d’évident si l’on a des relations déjà chaotiques avec un adolescent.

Ingrid, maman d’un garçon de 15 ans, ne s’en cache pas: “Quand nous sommes en vacances en famille, je compte souvent les jours avant la rentrée des classes”. Selon Pascal Maquin, éducateur spécialisé dans les problèmes de l’adolescence, médiateur familial et l’un des deux visages de l’émission “Pascal le grand frère”, voyager avec un ado n’est en effet pas toujours ressourçant. Il estime toutefois que les vacances constituent une occasion unique d’améliorer les relations: “On est dans un autre contexte, dans lequel on peut privilégier la détente et le partage, prendre le temps de discuter avec son ado et apprendre à le connaître autrement, sans être sur son dos”.

Le moment idéal pour tester sa responsabilité

Pascal Maquin insiste: “Profitez des vacances pour favoriser l’autonomie de votre ado. Offrez-lui plus de liberté qu’à la normale: cela lui apprend à assumer ses actes et vous permet de jauger sa capacité à être autonome. Vous pouvez, par exemple, l’autoriser à aller seul au marché nocturne et à rentrer à 22h. Ce faisant, vous lui prouvez que vous avez confiance en lui. Il comprendra qu’il ne tient qu’à lui d’obtenir une certaine liberté et de s’en montrer digne. Une excellente base qui s’avérera importante lors du retour à la maison”.

Les conseils de Pascal

Pascal Maquin nous donne au moins sept conseils pour passer des vacances réussies en famille.

1. Impliquer l’enfant

Si vous voulez éviter que votre ado traîne la patte rien qu’à l’annonce de la destination, un conseil: impliquez-le dans les préparatifs. “Même si le choix final revient à l’adulte, il faut donner à l’ado la possibilité de s’exprimer. C’est un âge où l’on a envie de prendre des décisions et des initiatives, d’être adulte. Laissez-lui vous prouver qu’il le devient un peu plus chaque jour. Il pourrait être intéressant de lui donner un budget et de le laisser organiser l’une ou l’autre journée d’activités”, ajoute le spécialiste.

2. Lâcher la pression

Qui dit vacances, dit détente. “Il convient d’assouplir, voire de modifier les règles qui régissent la famille le reste de l’année. Revoyez les autorisations à la hausse et les interdits à la baisse, gardez-vous de vouloir contrôler ou discipliner votre enfant en permanence”. Et laissez les sujets qui fâchent à la maison.

3. Faire des activités en famille

Même s’il s’en défend, l’ado aime partager des activités en tribu. C’est au cours de ces moments de vie commune qu’il prend conscience de l’importance de votre présence à ses côtés et s’en trouve rassuré. “Il s’agit de trouver l’équilibre entre son besoin de solitude et la nécessité de faire partie de la famille. Reste à choisir un programme qui convienne à tous, quitte à faire quelques compromis”.

4. Renouer le dialogue

L’adolescent a besoin d’être écouté, compris et pris au sérieux. Laissez-le s’exprimer, entendez ses arguments et exposez-lui les vôtres, sans jugement ni critique. Acceptez ses remises en question des règles familiales et montrez-vous prêt à en modifier certaines. Apprenez-lui à dialoguer avec respect, à tenir compte du point de vue de l’autre tout en affirmant le sien. “N’ayez pas peur des silences ou des divergences d’opinions. À travers ce dialogue d’adulte, votre enfant comprend l’intérêt qu’il représente pour vous, sa motivation à avancer dans la vie s’en trouvera renforcée”, assure Pascal Maquin.

5. Autoriser les réseaux sociaux

“Autant je conseille de restreindre les réseaux pendant la semaine scolaire, autant, en vacances, il faut savoir lâcher du lest”, avance le spécialiste. L’adolescent a besoin d’être relié à ses pairs et Internet est souvent le seul moyen de “s’évader” en vacances. Pas question pour autant de le laisser 24h/24 sur son téléphone portable; à table, notamment, les écrans restent interdits pour tout le monde.

6. Faire attention à son cycle de sommeil

Vers 12 ans, le cycle de sommeil est retardé d’une à deux heures, en raison de changements hormonaux. Un décalage physiologique difficilement conciliable avec les rythmes scolaires, qu’il serait toutefois bon de prendre en compte durant les vacances, comme le préconise Pascal Maquin. “Laissez votre adolescent se coucher plus tard, mais veillez à ce qu’il ait son quota de sommeil. Ainsi, si une journée de canyoning est prévue le lendemain, il est légitime de lui demander de ne pas aller dormir trop tard. Mais aménagez aussi des journées plus légères pour lui permettre de veiller plus tard, que ce soit pour boire un verre avec des copains, regarder un film ou surfer sur sa tablette, si c’est sa définition de vacances réussies”.

7. Le laisser seul

Même si votre ado est conciliant, mieux vaut ne pas lui imposer votre présence H24. “Tout le monde a besoin de moments de solitude. Chez un ado, ce besoin est accru et l’intimité revêt une importance capitale. S’il veut rester un peu dans sa chambre d’hôtel, pourquoi pas? Pour lui, profiter des vacances, c’est aussi se recentrer sur lui-même”. Veillez à ce qu’il dispose de moments de tranquillité, sans vous en offenser. Il devrait être tout disposé ensuite à partager les moments où sa présence est requise: repas, tâches ménagères et escapades en famille.

3 cas concrets

Notre journaliste a recueilli les questions de trois parents afin de savoir comment réussir ses vacances en famille avec un ou plusieurs ados. Elle les a soumises à Pascal Maquin.

“Gîte, camping ou club: où l’emmener?”

“Là où il pourra rencontrer des jeunes de son âge et s’essayer à toutes sortes d’activités”, nous dit Pascal. “Le plus simple reste le club de vacances ou le camping avec animations. Si vous préférez les hébergements moins fréquentés, tâchez de trouver des activités un peu sensationnelles, qui comportent une prise de risque mesurée (parapente, canyoning…) pour qu’il puisse tester ses limites sans danger”.

Conseillez-vous d’inviter un ami en vacances?

“Ça permet à votre ado de ne pas se sentir seul, mais d’un autre côté, vous pourriez passer à côté d’un moment privilégié en famille. Pourquoi ne pas le prévoir sur une partie du séjour?”

“J’ai une ado de 14 ans et une fille de 5 ans: comment concilier les envies?”

“Il peut être compliqué de gérer un petit et un grand: les centres d’intérêt ne sont pas les mêmes; le petit veut souvent faire la même chose que le grand… Pour les rapprocher, donnez des missions à votre aînée qui concernent sa cadette, afin qu’elle se sente importante. Dans le même temps, assurez-vous que la plus petite respecte le besoin de solitude de sa sœur. Définissez clairement les limites à ne pas dépasser et n’hésitez pas à la sanctionner si elle se montre trop intrusive dans la vie de l’aînée”.

Plus de conseils pour les parents d’adolescents

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires