L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Que se passera-t-il si l’école de mon enfant découvre un cas de coronavirus?

Par Tatiana Czerepaniak

Après avoir publié une circulaire expliquant le déroulement de cette rentrée 2020 post-confinement, la Fédération Wallonie-Bruxelles a communiqué les mesures qui seront prises si des cas de Covid-19 sont découverts pendant l’année. On fait le point avec vous.

Ce mardi 1er septembre, les écoles de maternelle et de primaire ouvrent leurs portes aux écoliers. Une rentrée particulière pour les familles belges qui, pour certaines, craignent que des enfants et/ou des enseignants contractent le coronavirus et que cela pousse les établissements à fermer, comme en juin dernier. Un protocole, rédigé par le Ministère de l’enseignement en collaboration avec l’Office National de l’Enfance, ne prévoit heureusement plus la fermeture d’écoles complètes, mais uniquement de classes si un ou plusieurs cas sont détectés.

Voici un résumé du protocole

S’il n’est donc plus prévu de fermer les écoles maternelles et/ou primaires, des classes pourront être mises en quarantaine, et ce, dans deux cas de figure:

  • Minimum deux cas de coronavirus sont confirmés dans une classe en moins de 14 jours: toute la classe sera fermée pour 14 jours et les élèves – mais aussi les enseignants – devront être testés afin que la classe puisse être réouverte.
  • Un enseignant déclare le coronavirus: si celui-ci enseigne en maternelle, la classe devra être fermée pour une durée de 14 jours. Par contre, si c’est un enseignant de primaire, la classe pourra rester ouverte. Cela s’explique par le fait que les instituteurs de maternelle ont un plus grand risque de contaminer les enfants due à la proximité nécessaire avec les enfants en bas-âge, et le fait qu’ils ne doivent quant à eux pas porter de masque en classe.

Que faire si mon enfant a des symptômes?

Si un enfant déclare des symptômes qui pourraient laisser croire qu’il a contracté le coronavirus, c’est-à-dire de la fièvre, une toux persistante et des difficultés respiratoires ou d’autres symptômes – que vous pourrez identifier via le site www.info-coronavirus.be – il est alors demandé aux parents de ne pas le mettre à l’école afin d’éviter toute contamination possible. Si ces symptômes apparaissent pendant le temps scolaire, l’enfant sera mis en isolement jusqu’à ce que ses parents ou un responsable vienne le chercher.

Pour l’instant, il est prévu que la nécessité de faire tester l’enfant soit décidée par le pédiatre ou le médecin traitant. Si l’enfant est testé, il ne pourra réintégrer sa classe que si le test est négatif. Si le test se révèle être positif, il devra attendre 7 jours – dont 3 jours consécutifs sans déclarer de fièvre ni aucun autre symptôme – avant de pouvoir reprendre l’école. En ce qui concerne les autres élèves, ils ne devront pas nécessairement être mis en quarantaine, mais l’école devra informer les parents qu’un cas avéré de Covid-19 a été découvert au sein de la classe de leur enfant.

Plus d’infos sur la rentrée scolaire

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Contenu des partenaires