Les enfants se révoltent d’être exposés par leurs parents sur les réseaux

Les enfants se révoltent d'être exposés par leurs parents sur les réseaux
Getty Images

Une jolie photo de la frimousse de votre nouveau-né postée sur les réseaux sociaux, des likes à n’en plus finir et l’envie de recommencer vous envahit. Sans le savoir, vos enfants sont exposés (presque) au monde entier. Et cela ne leur plait pas forcément en grandissant.

L’histoire semble assez banale, des parents qui postent des photos de leurs enfants sur Facebook et Instagram. De la naissance, aux premiers pas en passant par les grimaces qui font sourire. Petite ombre au tableau, vos bambins ne sont peut-être pas d’accord d’être exposés de la sorte. C’est ce qui est arrivée à Sarah Bokhari, une Américaine de 13 ans.

Un début de vie posté sur Facebook sans accord

L’âge atteint pour s’inscrire sur les réseaux sociaux et l’autorisation de ses parents donnée, Sarah se rend très vite compte qu’elle ne sera pas la première à poster une photo d’elle. « J’ai réalisé que, bien que ce soit la première fois que je sois autorisée à être sur les réseaux, c’était loin d’être la première fois que mes photos et mes histoires apparaissaient sur Internet. Quand j’ai vu les photos que ma mère postait sur Facebook depuis des années, je me suis vraiment sentie gênée et profondément trahie », explique-t-elle au magazine Fast Company. « C’est comme si toute ma vie avait été documentée sur Facebook sans que je le sache moi-même et, surtout, sans qu’on me demande mon avis ». Sarah a alors demandé à sa mère de pouvoir donner son accord lorsqu’elle voulait poster une photo d’elle sur Facebook. « Ils ne pensaient pas que cela puisse m’énerver car leur intention n’était pas de m’embarrasser mais de conserver des souvenirs de moi à un jeune âge. (…) Les décisions autour de notre présence en ligne se prennent avant même que nous puissions parler ».

Gwyneth Paltrow rappelée à l’ordre par sa fille

Les parents de Sarah n’ont pas compris sa réaction, ils pensaient bien faire. C’est raté. Ce ne sont pas les seuls à agir de cette façon. L’actrice Gwyneth Paltrow en a fait les frais il y a peu. En vacances aux sports d’hiver avec toute sa famille, elle profite d’un moment mère/fille sur les télésièges pour prendre une photo. Ni une ni deux, l’image atterrit sur le profil Instagram de la star du bien-être. Apple, l’adolescente de 13 ans, a très vite infligé un avertissement à sa mère. « Maman, nous en avons parlé. Tu ne peux pas publier n’importe quoi sans mon consentement ». Ce à quoi Gwyneth Paltrow a répondu: « Tu ne vois même pas ta tête! ». Avec un casque et un masque vissé sur le nez, Apple est effectivement difficilement reconnaissable. Il n’empêche qu’exposer ses enfants sur les réseaux sociaux sans leur accord pose question…

 

View this post on Instagram

 

🍎⛷❤️

A post shared by Gwyneth Paltrow (@gwynethpaltrow) on

Si cette article vous intéresse, vous aimerez

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)