Infidélité: Le jour où j’ai su…

Infidélité: Le jour où j'ai su…
Aujourd'hui, un couple sur deux est concerné par l'infidélité. Comment réagir face à l'adultère? Peut-on restaurer la confiance après une trahison? L'infidélité est-elle devenue l'enjeu d'un business?

"Je fais partie de ces types qui sont plus fidèles au souvenir qu'à la personne."

Nicolas Bedos

 

Gwendoline, enseignante, 42 ans, 2 enfants

"Je bénis cette infidélité qui a servi de déclencheur."

"C'est au cours d'une banale dispute que mon compagnon m'a avoué entretenir une liaison depuis plusieurs mois. Je me suis sentie plus stupéfaite que blessée, je ne m'y attendais pas du tout. Il a prétendu m'aimer mais n'avoir pas envie de renoncer à l'autre. Facile! J'ai été écœurée par la position de victime qu'il a adoptée, genre 'Je te fais souffrir mais je suis sûrement le plus malheureux des deux'. J'ai fait le point sur l'état de notre relation: l'absence de projets communs, de désir mutuel depuis plusieurs années, la routine qu'on avait laissé s'installer, l'ennui… autant de problèmes dont on évitait soigneusement de parler. Je me suis demandé si j'avais envie d'être vieille un jour avec lui, la réponse a agi comme un révélateur: non! J'ai donc mis un terme à sa souffrance (!) en décidant de partir. Sans larmes et sans hargne, surtout pour protéger nos enfants. Aujourd'hui, nous sommes en bons termes et il nous arrive de passer du temps ensemble avec nos fils. Son infidélité m'a forcée à admettre que notre histoire était terminée depuis un moment déjà, même si on se refusait à l'avouer."

 

Benoît, 39 ans, commerçant, sans enfant

"Je n'ai pas oublié son infidélité, mais je l'ai digérée."

"Un soir, ma compagne a prononcé la phrase fatidique: il faut qu'on parle. Elle m'a avoué être très attirée par un collègue et se sentir perdue. Ne sachant pas comment réagir, je lui ai proposé de passer un week-end chacun de notre côté pour réfléchir. J'ai dû lui paraître fabuleusement compréhensif puisqu'elle est revenue en me disant qu'elle voulait céder à la tentation pour être sûre de m'aimer encore. J'étais anéanti. Elle a emménagé chez lui. Elle m'appelait, je refusais de lui parler. Au bout de quelques semaines, elle est venue m'attendre devant ma boutique pour m'expliquer que ça ne marchait pas avec l'autre parce qu'elle avait l'impression d'avoir encore des choses à vivre avec moi. Cette révélation m'a à la fois énervé et touché. Tout ça pour ça… On a commencé à se voir assez régulièrement en cachette – quelle revanche! – et surtout, on a énormément parlé, ce qu'on ne faisait plus depuis un moment. J'ai fini par apprivoiser ma douleur et ma déception et nous avons décidé de nous donner une seconde chance. Est-ce que j'ai à nouveau confiance en elle? Plus ou moins. Je sais qu'elle m'aime, mais je reste vigilant."

 

Retrouvez d'autres témoignages et l'analyse dans votre Femmes d'Aujourd'hui du 22 novembre 2012.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)