Comprendre son chien… en l’emmenant chez le psy!

Comprendre son chien... en l’emmenant chez le psy!
Shutterstock

Troubles du comportement, agressivité… les animaux de compagnie adoptent parfois des comportements déconcertants. Dans certains cas, ces troubles s’avèrent tellement profonds qu’ils deviennent dangereux pour vous et votre entourage. Sachez qu’il n’est pas toujours nécessaire de vous séparer de votre compagnon. Il est possible de comprendre et de corriger son comportement… en l’emmenant chez le psy!

Les psychologues des animaux sont en réalité appelés « vétérinaires comportementaux ». Il s’agit de personnes diplômées d’une école vétérinaire qui se sont ensuite spécialisées dans le comportement animal. Elles décryptent le comportement du chien, mais aussi sa personnalité, ses émotions, son intelligence, ses humeurs… afin d’améliorer la relation du chien et de son propriétaire.

De quoi souffrent nos chiens?

Anxiété, TOC, dépression, schizophrénie, paranoïa, phobies… nos chiens peuvent souffrir des mêmes syndromes que les humains.  Avec l’aide du témoignage du maître, le comportementaliste va poser le diagnostic de la pathologie du chien. Ensuite, il proposera des solutions pour le soigner.

La faute à qui?

Joël Dehasse, vétérinaire comportementaliste belge, affirme que le problème provient souvent de fausses croyances communément admises concernant certaines races. Par exemple, le Labrador est souvent considéré comme étant le chien de famille par excellence, adorable avec les enfants et excellent compagnon de jeu. Or, cette race de chien a besoin de 10 à 12 heures d’activité par jour. Dans de nombreux cas, les pathologies du chien sont dues à une hyperactivité que le maître ne sait pas gérer. Chaque chien peut adopter des comportements différents pour faire face à ce manque d’activité. Isolement, peur, refus de câlin… certains peuvent même devenir agressifs et dangereux pour vous et votre entourage.

Les troubles peuvent également être causés par des événements traumatisants comme un accouchement, l’arrivée de bébé à la maison, ou une angoisse excessive causée par un manque d’exposition à divers environnements pendant sa jeunesse.

Le traitement

Offrir un traitement psychologique à son chien n’est pas un luxe. Il peut être vital. En effet, un chien agressif peut, dans la plupart des cas, être soigné et éviter ainsi de devoir être euthanasié.

Divers traitements pourront être établis en fonction de la pathologie, allant du simple coaching à la prescription de médicaments. En général, une séance chez le vétérinaire comportementaliste visera aussi bien à éduquer le chien que le maître. En effet, le psychologue vous aidera à comprendre quel est l’élément déclencheur de la pathologie de votre animal de compagnie, et vous proposera des solutions adaptées.

Dans la plupart des cas, il s’agira de séances de coaching, pour apprendre à procurer à l’animal le taux d’activité dont il a besoin au quotidien. Activités physiques, intellectuelles, masticatoires… tout est bon pour « fatiguer » votre chien et le garder actif. Le plus gros du travail doit donc être fourni par le propriétaire.

Eviter les escrocs

Attention toutefois à éviter les escrocs et les pseudo-experts. Si vous observez un trouble chez votre chien, la première réaction à adopter est de rendre visite à votre vétérinaire. Il est important dans un premier temps d’identifier si le trouble est d’ordre psychologique ou s’il provient d’une douleur physique comme l’arthrose. La plupart des vétos ordinaires s’y connaissent assez en comportementalisme pour pouvoir vous prodiguer de bons conseils.

En définitive, adopter un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. Avant d’inviter un toutou dans votre vie, déterminez donc si vous avez assez de temps à lui consacrer.

Vous aimez les chiens ? Ceci pourrait également vous intéresser:

Comprenez le langage de votre chien
Chiens & chats: les soigner, les éduquer, les chouchouter
15 chiens vraiment coupables!

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)