L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Comment la rentrée sera-t-elle organisée cette année?

Par Tatiana Czerepaniak

Une circulaire vient d’être publiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles expliquant le déroulement de cette rentrée 2020 post-confinement. Voici un résumé de l’ensemble des consignes mises en place dans les écoles de Belgique.

C’était jusqu’ici la grande inconnue concernant la manière dont cette rentrée scolaire 2020 serait organisée… Et surtout, la foire aux informations contradictoires, laissant les parents en plein questionnement: “Les enfants reprendront-ils l’école à temps plein?”, “Y aura-t-il des jours de suivi pédagogique à la maison?”, “Les cantines seront-elles ouvertes?”… Bonne nouvelle, le ministère de l’Enseignement vient de publier une circulaire qui éclairera certainement votre lanterne.

Organisation de la rentrée 2020-2021

Si les médias ont ces derniers jours alarmé la population en annonçant une recrudescence des cas de coronavirus, il semble que cette augmentation perde du terrain, puisque le nombre de nouveaux cas de Covid-19 se stabilise à nouveau. Des chiffres qui ont poussé notre gouvernement à mettre cette rentrée scolaire en “code jaune” (dans une échelle de couleur allant de vert à rouge vif), c’est-à-dire en risque faible. Voici les consignes prévues par le code jaune pour cette rentrée:

  • L’obligation scolaire rétablie à temps plein: tous les enfants de 5 ans et plus sont obligés de fréquenter l’école, et ce, à raison de 5 jours par semaine.
  • Les cantines seront ouvertes: pour les repas chauds et froids, mais les élèves devront manger avec les enfants de leur classe uniquement.
  • Les gestes barrières sont toujours d’application: la distanciation sociale doit être respectée autant que possible (marquage au sol, etc.), l’hygiène des lieux et des élèves est une priorité (nettoyage des mains, présence de gels hydroalcooliques).
  • Les masques sont d’application: les enseignants devront être masqués pendant les cours. Les ados devront l’être aussi, sauf pendant les cours de sport et si leur état de santé ne leur permet pas.
  • Les activités en dehors de l’école sont suspendues: comme les visites culturelles ou les journées sportives, jusqu’à ce que l’épidémie perde du terrain et que le ministère puisse passer les écoles en code vert. De plus, les personnes extérieures à l’école – comme les spécialistes animant des ateliers pour enfants – se verront limiter l’entrée aux établissements scolaires belges.
  • Les regroupements devront être limités: les écoles doivent faire en sorte que les parents n’envahissent pas l’école. Il est donc tout à fait envisageable qu’on leur demande de déposer les enfants devant l’école, comme après le 8 juin.

Éviter le décrochage scolaire, l’autre objectif

Si la circulaire parle beaucoup de l’organisation de cette rentrée, elle met aussi en lumière l’autre objectif principal du ministère de l’Enseignement: éviter le décrochage scolaire. Il faut dire qu’après plusieurs mois sans apprentissage, certains élèves pourraient revenir avec des lacunes plus ou moins importantes. Les enseignants ont donc pour mission de porter une attention particulière sur les enfants en potentiel décrochage scolaire, et de mettre en place une pédagogie adaptée et différenciée au sein de leur classe. Un soutien spécifique sera également apporté aux enfants ayant des lacunes ou en situation de décrochage.

Plus de conseils sur la scolarité des enfants

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter

Contenu des partenaires