Etre parents… et rester amants!

Etre parents... et rester amants!
© Shutterstock

Nos enfants, on les adore… au point d’en oublier parfois, notre vie de couple. Et pourtant, des parents amoureux et serains, c’est bénéfique pour tous. Une seule solution: le vouloir…

Pas facile de rester un couple d’amoureux lorsque les enfants débarquent et que l’on doit troquer son habit de princesse charmante contre celui de maman.
Surtout qu’entre le nouveau-né qui vous fait jongler entre nuits blanches et biberons, le petit de 2 ans toujours fourré dans vos jupes, les plus grands qu’il faut conduire à gauche et à droite et les ados jamais couchés, il peut se passer vingt ans avant que vous ne retrouviez du temps et de la liberté pour votre couple.
A force de vous dire: “Pas le temps… On verra plus tard…”, vous risquez de vous retrouver devant une personne qui n’est plus guère que le père de vos enfants, vos conversations se limitant au quotidien et à la famille.
Les enfants apportent certes un grand bonheur et une grande complicité en tant que parents, mais… ça ne suffit pas toujours.

Femmes d’Aujourd’hui offre quelques pistes

  • Les enfants dînent en premier, puis les parents prennent le plaisir à manger en tête-à-tête, dans le calme.
  • Faites l’amour souvent! Les neurobiologistes ont découvert que l’hormone de l’attachment, l’ocytocine, est émise en abondance au moment de l’orgasme.
  • Prenez une semaine de vacances en amoureux chaque année (attention à ne pas parler que des enfants à ce moment-là). Vous profiterez avec joie de vos retrouvailles en familles, batteries complètement rechargées pour affronter une nouvelle période de vie intense.
  • Dès que votre enfant a plus de 6 mois, accordez-vous une soirée en amoureux par semaine.
    – Accordez-vous des moments d’attention sans partage, où vous êtes totalement l’un à l’autre sans TV, téléphone,…

Lisez tout l’article dans Femmes d’Aujourd’hui du 11 septembre 2008.

Source: Femmes d’Aujourd’hui

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)