Pourquoi est-on infidèle?

Pourquoi est-on infidèle?
 Trompe-t-on par opportunité, individualisme, vengeance, recherche de variété sexuelle? Parfois, oui. Mais la majorité du temps, on est infidèle parce qu’on n’est pas bien dans son couple.

 On le sait depuis longtemps: l’infidélité n’est pas la cause de la mésentente conjugale. Par contre, l’inverse est vrai. Et même si les explications de l’adultère sont multiples (plus d’opportunités de rencontres, une espérance de vie plus longue, un manque de confiance en soi ou un coup de foudre retentissant), on en revient globalement toujours à celle-ci: moins on est satisfait dans son couple, plus on a de risques d’aller voir ailleurs.

Ennui et insatisfaction sexuelle

C’est ce qu’a démontré Catherine Fivet, psychologue, dans une étude réalisée dans le cadre de son mémoire. «Il existe 10 niveaux d’intimité dans le couple, dit-elle: intellectuel, émotionnel, social, familial (enfants), financier, esthétique, spirituel, prospectif (projets), corporel (tendresses) et sexuel. Si la personne est globalement peu satisfaite sur tous les plans, elle risque d’être tentée par l’infidélité, de même que si un ou deux aspects posent particulièrement problème.»
Les personnes interrogées dans son étude ont incriminé plusieurs points essentiels: «Je me suis éloigné(e) de mon partenaire», «Je m’ennuie dans mon couple», «Mon conjoint ne ressemble plus à l’idéal que je m’en faisais», «Il ne m’attire plus autant», «Je suis insatisfait(e) sexuellement»…
«L’extraconjugalité peut être interprétée comme un dysfonctionnement du système conjugal, explique Catherine Fivet. Elle permettrait au partenaire frustré dans son couple d’échapper, pour un temps, aux manques liés à des carences d’intimité conjugale.» Au point même parfois de choisir un(e) amant(e) en lien avec les difficultés spécifiques du couple: vous ne pouvez pas parler politique – votre grande passion – avec votre mari? Vous pourriez chercher un amant avec lequel vous auriez des échanges intellectuels intenses. Votre conjoint ne fait plus attention à son aspect physique? Vous pourriez être attirée par un homme particulièrement séduisant…

Hommes et femmes trompent-ils de la même façon?

Les hommes ont-ils une tendance plus forte à l’infidélité?

Oui, dans l’étude de Catherine Fivet, 36 % des hommes ont été infidèles, contre 23,68 % des femmes. L’écart n’est cependant pas énorme: les comportements sexuels des femmes tendent à se rapprocher de ceux des hommes. Les hommes sont également plus nombreux à renouveler l’expérience (17 % des hommes ont été infidèles plusieurs fois, contre 6 % des femmes).

Le type d’infidélité diffère-t-il selon le sexe?

Non, pas vraiment. Les deux sexes pratiquent pareillement les aventures d’un soir et les relations épisodiques, situations englobant la majorité des relations extraconjugales. La double vie est plus fréquente chez les femmes, alors que les relations multiples et brèves sont davantage masculines, mais ces deux dernières formes sont minoritaires.
Les hommes trompent-ils pour les mêmes raisons que les femmes? La plupart des études affirment que les hommes trompent pour le sexe, alors que les femmes recherchent davantage une intimité émotionnelle. Catherine Fivet est moins affirmative: dans son étude, les femmes montrent presque le même taux d’excitation sexuelle que les hommes. Par contre, elles avouent tomber plus souvent amoureuses que leurs homologues masculins.

Les hommes trompent-ils au même moment que les femmes?

Dans son Petit Larousse de la sexualité, Sylvain Mimoun affirme que les hommes seraient davantage infidèles au début de la relation conjugale alors que les femmes le seraient après un certain nombre d’années de vie commune, le plus souvent autour de la quarantaine.

 

Les hommes fantasment-ils plus que les femmes sur des tierces personnes?

Oui, clairement. 84,5 % des hommes et 60 % des femmes fantasment sur d’autres personnes que leur partenaire conjugal.

Découvrez la suite de cet article dans votre Femmes du 21 avril 2011

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)