11 secrets pour faire durer l’amour

11 secrets pour faire durer l'amour

Nous sommes biologiquement programmés pour désirer notre partenaire durant 3 ans, le temps d’assurer la survie de l’espèce. Et après? On retrousse nos manches! Grand nettoyage de printemps pour raviver les couleurs du couple…

1. Regarder ensemble dans la même direction

Après la magie des premiers moments, un couple pourra s’inscrire dans la durée s’il partage des valeurs communes. Mettons à plat nos attentes concernant la vie de famille, la fidélité, l’argent, la religion, l’éducation des enfants, la finalité du couple, la vie professionnelle… Si les avis concernant ces questions cruciales s’avèrent incompatibles, il est peu probable que le couple fonctionne.

2. Se considérer aussi comme des amis

Selon le thérapeute américain John Gottman, les mariages heureux sont fondés sur une profonde amitié. De petites attentions, une grande capacité d’écoute, de la solidarité, des activités en commun, de la tendresse, une admiration mutuelle, des rires… Ce sont là les ingrédients qui lient durablement la sauce.

3. Engager une femme de ménage

L’égalité des hommes et des femmes face aux tâches ménagères est une telle réalité que la Communauté française a tenu à éditer une brochure consacrée à cet épineux problème! Plutôt que nous disputer à propos de qui fait quoi, pensons à faire appel aux titres-services et les… moutons seront bien gardés!

4. Ne pas jouer un rôle

« Il aimait les filles qui n’ont pas froid aux yeux, tout le contraire de moi qui n’ai même jamais osé passer le permis de conduire, ce que je m’étais empressée de lui dissimuler, évidemment. Je lui avais même fait gober ma participation à un rallye amateur. Le jour où il s’est cassé le poignet et m’a tendu les clés de sa voiture, je ne savais plus où me mettre. » Carine, 42 ans.

5. Ne pas précipiter les choses

« On était ensemble depuis la mi-décembre. Début janvier, je lui ai annoncé que j’avais réservé des super vacances au Maroc en juin. J’ai vu la panique dans son regard. Quelques jours plus tard, il me plaquait. » Sandra, 24 ans.

6. Ne pas le harceler au téléphone

« Au début, ses coups de fil à répétition et ses textos romantiques, je trouvais ça touchant. Quand j’entendais le « ‘bip bip » de mon téléphone, je disais: ah, c’est mon amoureuse. Au bout de 2 deux mois, je disais: ah, c’est l’emmerdeuse!! » François, 38 ans.

7. Ne pas le comparer à notre ex

« Patrice adorait m’accompagner dans les boutiques. Patrice cuisinait divinement bien. Patrice savait tout réparer… Je devais vraiment gonfler Julien avec mes comparaisons. Il a eu une chouette façon de me calmer en débarquant avec un t-shirt sur lequel il avait fait imprimer: Patrice… mais presque! » Fanny, 36 ans

8. Ne pas se montrer exagérément jalouse

« Il sait que je vérifie son portable et l’historique des sites qu’il consulte sur Internet, ça le blesse. Il me dit que je me trompe d’ennemi, que s’il me quitte, ce ne sera pas à cause d’une autre mais à cause de moi, de mon manque de confiance en lui. ». Camille, 27 ans.

9. Transformer l’euphorie des débuts

« L’amour commence dans l’eau de rose et finit en eau de boudin », écrit Frédéric Beigbeder dans L’Amour dure trois ans. Moins radical, le psychanalyste Alain Valtier estime que l’amour doit impérativement se transformer pour durer. Il est utile de nous souvenir régulièrement des raisons qui nous ont poussées à choisir cette personne-là, avec ses qualités et ses faiblesses, aussi, qui nous ont émues. La tendresse ne nuit pas au désir, elle lui est complémentaire.

10. S’accepter tels que l’on est

Au début, on l’aime « parce qu’il n’est pas comme les autres ». Au fil du temps, ces particularités qui nous attendrissaient tant peuvent apparaître carrément insupportables. Constater les différences du partenaire, c’est reconnaître qu’il n’est pas conforme à l’image qu’on se faisait du prince charmant. L’accepter, renoncer au couple idéal fantasmé, c’est le premier pas pour la construction d’un couple solide.

11. Ne jamais se coucher fâchés

La tension accumulée risque de perturber notre sommeil (alors que lui, évidemment, rien ne l’empêche de dormir, grrrr), et la nuit, propice à la dramatisation, pourrait nous inciter à noircir le tableau, à rendre la réconciliation plus difficile et à sombrer corps et biens lors d’une énième tempête conjugale.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)