Tuto: comment faire un smoky eyes?

Tuto: comment faire un smoky eyes?
Défilé Phillip Plein, automne-hiver 2017/2018 (signé M.A.C.) Audacieux mais parfaitement sous contrôle, le smoky eyes de l'hiver se fait (bien) voir.

Minimaliste ou sophistiqué, nude ou chatoyant, pour le jour ou la nuit, le smoky eyes (yeux « fumés ») reste un incontournable. Pour réussir ce Graal du maquillage, c’est ici que ça se passe!

1,2,3… tuto

Le smoky à 2 couleurs (oui, c’est déjà bien!)

  1. Sur la paupière mobile (au préalable unifiée avec une base), appliquez une couleur (la plus foncée) le long de la racine des cils et en s’étirant en triangle vers le coin externe de l’œil et estompez en petits mouvements circulaires.
  2. Du cœur de la paupière mobile, laissé « nu » au coin interne de l’œil, appliquez la seconde couleur et estompez l’ensemble.
  3. Pas de smoky réussi sans œil entièrement charbonneux. Avec la couleur foncée (ou une troisième), suivez la ligne des cils inférieurs et estompez légèrement. Terminez par le mascara.

A faire

  • Estomper une couleur très claire au coin interne de l’œil (doré, ivoire, rose pâle…) offre toujours un éclat supplémentaire, quelle que soit la couleur du smoky.
  • S’offrir un smoky « de jour », combinant deux ou trois couleurs nude: beige, caramel et doré, par exemple.

A ne (surtout) pas faire

  • Choisir des couleurs à pigments rouges (prune, bordeaux, violine…) avec des yeux fatigués: ils paraîtront encore plus rouges.
  • Réalisez un smoky eyes foncé (violet, bleu nuit, noir…) avec les yeux cernés: le problème serait accentué.

Le choix des armes

Une palette à effets multiples

Du clair, de l’obscur, du mat et du shiny pour des combinaisons infinies de styles et de nuances.

The Rock Nudes (Maybelline): du rose dragée à l’anthracite pailleté… trop glam’rock! (16,99 €; en grande distribution).

Une palette « nude »

Parce que les nuances beige, caramel, champagne, rosé se mélangent toujours harmonieusement et matchent avec tous les iris, en douceur.

Naturally Glam Eye Shadow (Jane Iredale): bruns, cuivre, beige, quartz rose… version brillant et formule minérale: le nude glamour ça existe (59,90 €; www.helene-v.com et janeiredale.com).

Des ombres monos

Qui, à l’envi, se marient à d’autres pour des duos, trios, quatuors sans cesse renouvelés. Le bon plan aussi pour celles qui ne jurent que par les mêmes couleurs.

Eyeshadow (Urban Decay): mates ou gorgées de paillettes mais à tous les coups vibrantes (± 21 €; dans certains Ici Paris XL et sur www.iciparisxl.be).

Une palette « dark »

Avec du noir, du bleu nuit, de l’anthracite, de l’argenté… pour le smoky « charbonneux » dans toute sa splendeur.

Eyes on Mac Anniversary: « Navy Times Nine » ou l’essentiel d’un smoky tout en clair-obscur (39 €; chez MAC et sur www.maccosmetics.be)

Une palette audacieuse

Avec du bling (bling), de la couleur, des jeux de lumière… Que ça claque!

Cover shot: eyes palettes « Bold » (Smashbox): audacieuse, lumineuse pour oser la fantaisie en touche ou total look (29,50 €; chez Ici Paris XL).

 

 

L’allié

Un pinceau à poils courts et bout rond, l’outil qui « blend » (mélange, fusionne) les ombres entre elles comme par magie.

Ces articles beauté pourraient aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)