Pourquoi vous ouvrez la bouche lorsque vous mettez du mascara

Pourquoi vous ouvrez la bouche lorsque vous mettez du mascara
Getty Images

C’est automatique. Lorsque vous appliquez du mascara sur vos cils, votre bouche s’ouvre. Un réflexe que l’on connaît toutes (ou presque) et qui s’explique très simplement. 

Que ce soit votre grand-mère, votre mère ou encore votre sœur, toutes les femmes de votre entourage ouvrent automatiquement la bouche lorsqu’elles mettent du mascara. Ce réflexe ne vous a dès lors pas étonnée lorsque vous avez commencé à vous maquiller. Mais vous êtes-vous tout de même déjà demandé pourquoi vous grimaciez? Cette réaction s’explique très simplement! Il existe même trois explications.

Les détendues

Il faut le dire, en appliquant du mascara tous les matins, la concentration est de mise. Pas question d’en mettre partout et de recommencer. Qui dit concentration, dit muscles détendus. Quand on est très concentrée sur une tâche qui demande une grande précision, les muscles du cou se relâchent et la bouche s’ouvre spontanément!

Ysl GIF - Find & Share on GIPHY

Éviter de cligner des yeux

Ouvrir la bouche pour arrêter de cligner des yeux? Une technique comme une autre qui fonctionne visiblement pour certaines. C’est votre cas?

Un réflexe physique

Deux nerfs différents contrôlent les muscles permettant d’ouvrir les paupières et ceux permettant d’ouvrir la bouche. Ces nerfs sont très proches! Lorsque l’on approche le goupillon des yeux, le nerf des paupières et celui de la bouche se croisent. Résultat: la bouche s’ouvre. C’est un phénomène physique!

Et puis, il y a celles qui sont dotées d’un self-control incroyable et qui ne connaissent pas cet automatisme!

Plus d’articles beauté? Lisez également ceci:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)