For your eyes only

For your eyes only
Pour habiller les yeux de lumière ou de mystère, ces nouveautés ne manquent pas d’arguments.

De la lingerie pour mes cils

Un nouveau mascara Helena Rubinstein ne passe jamais inaperçu. Encore moins lorsqu’il s’appelle Lash Queen Sexy Black et qu’il est vêtu d’un corset de dentelle noire. Tout aussi suggestive, sa brosse «ondulante» aux mensurations 60-90-60, idéale pour enrober les cils, les galber et les cambrer. (31,50 euros; en parfumerie)

Le dressing du regard

Selon l’application, les Ombres Solo d’Yves Saint Laurent habillent le regard d’une intensité variable. Reste à choisir entre le bleu nuit de Perse et le gris flanelle. Ou le vert éden? Et que faire du trop beau nude rosé? En tout, 12 couleurs ultra-lumineuses se disputent vos faveurs. (27,06 euros; en parfumerie)

Crayons de saison

Taupe, bleu ardoise, vert mousse, brun écorce… les couleurs des crayons Khôl et Contour Minéral de Bourjois s’inspirent des couleurs de la saison pour un regard tout en subtilité. (7,30 euros; à l’Inno, chez Di, Kruidvat, Ici Paris XL et en parfumeries indépendantes)

Parure pour paupières

Chez Lancôme, le «smoky-eye» joue sa star avec l’Ombre Magnétique, entre halo de lumière et bijou de peau. Gris argent, rouge cerise ou noir intense, les trois teintes font exploser leurs nacres dans une texture crème des plus exquises. Oui, on ne voit que vous! (29,94 euros; en parfumerie)

Des cils toniques

Ce sérum Maximizer signé Dior remplit sa double promesse: gainer et repulper immédiatement les cils (excellente base de mascara!); et à moyen terme, sa formule enrichie en acide hyaluronique et en actif booster de croissance rend les cils plus résistants. On applaudit l’innovation. (30,75 euros; en parfumerie)

Pour aller plus loin, cliquez-ici.
Un site généraliste qui, sans se plonger dans les tendances saisonnières, explique clairement comment agrandir son regard, poser son ombre à paupières en «smoky», tracer une ligne d’eye-liner. Pas de doute, les néophytes l’adorent.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)