« Going grey », quand les cheveux gris s’affichent

"Going grey", quand les cheveux gris s'affichent
Instagram/@SophieFontanel

La journaliste mode et écrivain Sophie Fontanel, comme d’autres femmes, a décidé de renoncer à cacher ses cheveux gris. Et les affiche fièrement. De cette façon, elle s’oppose à la dictature de la jeunesse.

Il y a deux ans, Sophie Fontanel a arrêté les teintures afin de pouvoir laisser pousser ses cheveux gris. Chaque étape de cette expérience est racontée dans son livre « Une apparition » et partagée sur son compte Instagram, suivi par plus de 120.000 abonnés. Preuve que l’exercice intéresse. « Je n’ai pas du tout fait cela pour être naturelle. Je l’ai fait parce que j’ai eu l’intuition que c’était plus beau que d’être teinte », explique la journaliste de 54 ans à l’AFP.

Une apparition

Les teintures, Sophie les connaît. Sa première mèche blanche est apparue à l’âge de 15 ans. Celle-ci ne dérangeait pas et son entourage la trouvait plutôt jolie. Mais à l’approche de la trentaine, les choses ont changé. « Tu sais, si tu te teignais, tu gagnerais dix ans », lui a lancé une amie. « Comme une idiote, j’ai fait une teinture. » Comment lui est venue l’envie de tout arrêter? Après avoir croisé des femmes à la chevelure argentée et les avoir trouvées belles. « Je m’adresse aux femmes qui n’aiment pas tant que ça se teindre. Pourquoi elles le font? Pour plaire aux mecs. Mais les mecs ne s’emmerdent pas avec tout ça! Les mecs, ils sont chauves, ils ont de la poitrine en vieillissant, ils ont du bide, ils ont les couilles dans les genoux, et on les regarde quand même », a-t-elle expliqué dans une vidéo pour L’Obs.

Going grey

La démarche entreprise par Sophie porte le nom de « going grey ». Un mouvement qui semble de plus en plus suivi. La journaliste reçoit régulièrement des témoignages d’autres femmes ayant décidé de laisser vivre leurs cheveux blancs. « De toutes, émane la même plénitude. (…) Beaucoup de femmes ont les cheveux blancs sur cette terre, c’est fantastique qu’on puisse le montrer ici ou ailleurs. (…) Cette histoire de cheveux blancs, je ne dis pas que toutes les femmes doivent le faire. Je dis juste que ça peut être beau. »

Rose malabar/vermeil/noir/nacre. It means : pink panther. #colorblock #fonelleamisça

A post shared by SophieFontanel (@sophiefontanel) on

 

Cheveux fins, secs, abimés ou gras? La solution pour tous les types de cheveux est disponible ici.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

 

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)