Les secrets des pros

Les secrets des pros
Couleur flamboyante, chevelure soyeuse, teint radieux… pour une allure parfaite de la tête aux pieds, 4 pros de la beauté nous livrent chacun leurs meilleurs conseils. En or.

Poudre de soleil: mode d’emploi

Véritable concentré de rayons, cette poudre exige un minimum de savoir-faire pour éviter le redoutable «effet taches»!

Etape 1: si vous portez du fond de teint, choisissez-le de la MEME couleur que votre carnation naturelle. Trop de femmes pensent que le fond de teint doit donner l’air bronzé… Erreur! Trop foncé, il creuse les zones d’ombres et donne surtout un coup de vieux! Par contre, la poudre de soleil permettra de dorer ou bronzer le teint (selon la carnation).

Etape 2: appliquez au pinceau une couche de poudre libre translucide. On l’oublie souvent et pourtant cette base veloutée permettra à la poudre de soleil de se poser sans accrocher aux imperfections cutanées ni s’incruster sur les zones «humides» laissées par la crème de jour qui n’aurait pas eu le temps de pénétrer. D’où les taches brunes, typiques lorsqu’on se maquille dans la précipitation!
Enfin, cette étape permet au pinceau de la poudre de soleil de rester toujours sec, sans sébum ni traces de crème…

Alain Denis, coiffeur

Une chevelure brillante jusqu’au bout des pointes.

«Mes pointes sont sèches, cassantes et si ternes!» Voilà une plainte que j’entends souvent chez les femmes aux cheveux mi-longs à longs.
Les coupables? Souvent les mêmes: balayages trop fréquents, usure des pointes qui frôlent les épaules ou encore manque de soins… avec une seule et même conséquence: une sécheresse du cheveu!
Lorsqu’on sait qu’un cheveu sec est un cheveu aux écailles ouvertes, on comprend mieux pourquoi les nœuds se forment et pourquoi la lumière se réfléchit moins bien que sur un cheveu «sain et solide», aux écailles bien fermées.
Pour rendre aux pointes leur surbrillance, j’ai ma technique: les enduire d’un peu de Nectar Thermique de Kérastase et les travailler au fer à lisser pour favoriser la pénétration mais aussi la fusion du produit entre les écailles. Attention, pas plus d’une seconde par zone lissée et maximum 180° au thermostat. Ce Nectar est hautement nutritif mais aussi thermoprotecteur: il préserve les cheveux de la chaleur des sèche-cheveux et autres fers.
En cas de cheveux fins et/ou affaiblis, j’opte pour le Ciment Thermique, véritable reconstructeur de la fibre capillaire.

Découvrez la suite dans votre Femmes d’Aujourd’hui du 17 mars 2011.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)