Chirurgie et médecine esthétique

Chirurgie et médecine esthétique
Se dérider, retrouver un visage détendu ou un teint unifié, c’est possible. Vous voulez sourire face à votre reflet? Voici un topo des techniques de chirurgie et médecine esthétique: les classiques mais surtout les plus récentes et fiables.

Sans scalpel:

la médecine esthétique
Freiner les marques du temps sans passer par l’étape bistouri ni l’anesthésie totale? Grâce au boom de la médecine esthétique, nous sommes de plus en plus nombreux(ses) à tenter l’expérience. Du célébrissime Botox qui bloque comme par magie rides du front et pattes-d’oie, en passant par les peelings et les plus récents Lasers de photorajeunissement, les méthodes ne manquent pas.

Mais attention: parce qu’elle utilise des techniques moins agressives que celles de la chirurgie esthétique, la médecine esthétique nécessite souvent l’association de différentes techniques à vocation « anti-âge ». Ses effets sont limités dans le temps et un entretien reste obligatoire sous peine de voir le cycle naturel du vieillissement cutané reprendre le dessus. Elle reste néanmoins un excellent moyen de prévention et de retardement des premiers signes de l’âge.

Le point avec le Docteur Jean Hébrant, Président de la Société Belge de Médecine Esthétique.

  • Le peeling au phénol localisé: effet « peau neuve »
    Pour qui? Pour rappel, l’action des peelings est de détruire, de façon contrôlée, l’épiderme et/ou les premières couches du derme. Résultat: cette agression et ces destructions « encadrées » stimulent la production de collagène et la création d’une nouvelle peau plus lisse, plus lumineuse, plus ferme. On peut comparer ce phénomène au principe de la cicatrisation. Le choix du peeling dépend de votre type de peau et de vos besoins. Le peeling au phénol se révèle particulièrement efficace pour traiter les paupières fanées, parcheminées et les ridules verticales autour des bouches flétries.
    En pratique: Le phénol se pose sur la/les zones à traiter. Cette technique demande une grande précision et peut durer parfois une heure. Superpuissant, le phénol brûle littéralement le derme jusqu’à en « liquéfier » la peau.
    Effets secondaires et mise en garde éventuels: Une poudre spéciale est appliquée pendant les 48 premières heures pour empêcher la formation de croûtes. Ensuite, on pose un « corps gras » de type vaseline. Après une semaine, on peut se remaquiller, mais la rougeur de la peau peut durer plusieurs semaines. Dans la région périorbitaire, le gonflement des yeux est souvent impressionnant les premiers jours.
    Durée des résultats: L’effet spectaculaire « peau neuve » et lisse comme du papier glacé peut durer 4-5 ans
    Prix: A partir de 500 €.
  • Le peeling au TCA (Acide Trichloracétique): on efface tout
    Pour qui? Le peeling idéal pour gommer les ridules mais aussi les taches pigmentaires. La concentration de 15 % à 25 % et le nombre de séances de 1 à 4 varient suivant l’effet recherché.
    En pratique: En une séance, la peau brûle jusqu’au derme, cela provoque une stimulation avec production de collagène. (ça peut être douloureux).
    Effets secondaires et mise en garde éventuels: Agressée, la peau se met à peler dès la fin du 3e jour, pendant 2 à 6 jours.
    Durée des résultats: 1 à 2 ans
    Prix: A partir de 500 €/séance.

 




Où trouver un spécialiste de la médecine esthétique?

Dermato ou médecin esthétique? Si la santé de la peau est la spécialité des dermatologues, certains d’entre eux s’occupent également de sa beauté. Ils pratiquent alors la « dermo-esthétique ». (http://www.dermanet.be/).
Des médecins généralistes ayant suivi une formation pratiquent eux aussi la médecine esthétique.
Cette « discipline » n’étant pas encore enseignée dans les universités belges, c’est la Société Belge de Médecine Esthétique qui forme alors ses propres spécialistes. Pour consulter la liste de ses membres, composez le 081 31 20 00 ou surfez sur http://www.sbme.eu/.

 

Mémo de la médecine esthétique

  • Si ses résultats peuvent être spectaculaires, la médecine esthétique ne pourra jamais entièrement vous offrir le visage de vos 20 ans. Ne soyez pas crédule face aux promesses de certains praticiens!
  • Médecine esthétique vs chirurgie esthétique? Le débat n’a pas lieu d’être puisque chaque discipline possède ses propres indications.
    Certains spécialistes voient d’ailleurs dans les peelings, lasers et autres injections des compléments à un lifting (afin d’en améliorer les résultats) ou encore un moyen préventif pour retarder l’échéance d’un lifting s’ils sont pratiqués relativement tôt (dès la trentaine).

 

Avec scalpel:

la chirurgie esthétique

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)